Aller au contenu

Tout prés de Bogota, à moins d’une heure, j’ai découvert de fascinantes peintures rupestres appartenant aux cultures précolombiennes de cette région de Colombie.

Claudio Roethemund

Suisse

survey - Enquête

Utilisez-vous des applications pour smartphones avec des informations pour les voyageurs lorsque vous vous déplacez en Colombie ou ailleurs ?

Résultats
Informe-se a respeito da Colômbia

Vous êtes ici:

Accueil > Touriste > Quoi faire? > Histoire et tradition > Tourisme archéologique > Le Parc Archéologique de Facatativa

Le Parc Archéologique de Facatativá: les peintures rupestres sur les parois rocheuses

Parc archéologique de Facatativá

Parc archéologique de Facatativá

Le Parc archéologique de Facatativá, connu également sous le nom de Pierres de Tunja, est situé dans le département de Cundinamarca, à seulement 40 km de Bogotá. Il a une superficie de 40 hectares, on y trouve des abris rocheux, des peintures rupestres et des paysages merveilleux.

Il parc abrite d’immenses rochers métamorphiques, qui sont le résultat de l’énorme pression exercée par la terre et qui, avec le développement de la lithosphère, constituaient le fond d’un lac énorme qui couvrait probablement la Sabana [plaine de Bogotá]. Les 60 fresques murales sont réparties de manière irrégulière dans l’ensemble du parc.

C’est le seul parc archéologique de Colombie qui se trouve dans un contexte urbain et l’un des principaux parcs naturels dans les environs de Bogotá.

Les Pierres de Tunja sont la principale attraction de Facatativá et un endroit à visiter pour les touristes qui arrivent de toute la Colombie. Outre le contact avec les cultures préhispaniques et la rencontre avec ce patrimoine archéologique, le touriste pourra y trouver des aires de pique-nique en plein air ou bien louer une barque pour faire une promenade sur le lac.

La peinture rupestre (la pictographie)

La pictographie est une forme de communication écrite qui utilise des expressions graphiques pour dessiner sur des rochers des figures d’animaux, de plantes, d’êtres humains, des pratiques rituelles et quotidiennes ainsi que d’autres représentations, en utilisant des pigments naturels.

La pictographie se caractérise par l’utilisation du code graphique et visuel qui constitue la traduction d’une phrase ou d’une idée complète. L’avantage de ce type de communication est que les personnes, même séparées par bien des siècles, peuvent se comprendre sans avoir besoin de connaître la même langue, car les pictogrammes ne concernent ni la forme linguistique ni la phonétique d’une langue.

Histoire du Parc

Les peintures rupestres sont réalisées dans le monde depuis plus de 30.000 ans.

Avant 1970, les visiteurs pouvaient apprécier sur la superficie des pierres, de nombreuses pictographies. Malheureusement, au cours des trois dernières décennies, le Parc a été utilisé comme un lieu de récréation active, ce qui a produit des conséquences néfastes sur l’environnement et sur le patrimoine archéologique. C’est pourquoi la plupart des peintures rupestres ont été couvertes par des graffitis.

La récupération du Parc

Depuis 2006, le Parc Archéologique de Facatativá se trouve sous la surveillance de l’Institut Colombien d’Anthropologie et d’Histoire (ICANH) qui travaille pour la récupération, la restauration et la conservation de cet héritage culturel et historique tout en mettant en relief son importance et sa richesse archéologiques.

Actuellement, on effectue le nettoyage des pierres, l’installation de grilles de protection devant les ensembles d’art rupestre, et la conception de panneaux contenant des informations sur le parc.

Informations complémentaires sur: ICANH: Parque Arqueológico de Facatativá.

Contactez-nous

Proexport Colombia
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Colombia | Marca País Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica Proexport Colombia