Aller au contenu

Vous êtes ici:

La Tagua: une graine élégante et naturelle

La tagua est un matériau naturel, utilisé pour fabriquer des accessoires, et qui est très apprécié sur le marché international.

Ceux-ci profitent de toutes les ressources que la nature met à leur disposition pour les transformer en de multiples objets aux usages les plus variés. La tagua est justement l’un de ces éléments naturels dont on se sert beaucoup.

Les différentes formes de tagua

La graine de la tagua est extraite d’un arbre originaire des forêts tropicales humides du Nord-Ouest de l’Amérique du Sud, et dont les différentes parties sont utilisées.

La racine possède des propriétés médicinales, les feuilles servent à faire le toit des maisons, la tige permet de fabriquer des planchers, et son noyau  est utilisé pour créer une infinité d’objets qui pourront habiller, décorer et même divertir.

Il faut attendre 15 ans pour que le palmier épineux de la tagua donne ses premiers fruits dont on extrait les noyaux qui seront travaillés et transformés.

Il faut attendre presque 15 ans pour que le palmier épineux de la tagua donne ses premiers fruits ; après cette première production, il y aura en moyenne trois récoltes par an qui seront attendues par beaucoup d’artisans, de créateurs et de stylistes qui sauront les transformer en beaux objets.

La tagua est travaillée principalement par les indigènes Embera et par les artisans de Chiquinquira et de Raquira, dans le département du Boyaca. Ce sont les spécialistes de sa transformation en objets de qualité tels que colliers, bracelets, ainsi que des jeux en miniature comme les dominos et les échecs.

Tagua o marfil vegetal

La tagua permet de remplacer des éléments utilisés dans la haute couture tels que des boutons et des poignées de cannes etc.,  qui d’habitude sont en ivoire. Cela contribue ainsi à la préservation des éléphants.

Même si à certaines époques la tagua a été remplacée par le plastique, sa découverte  a amplement contribué à diminuer la chasse à l’éléphant.  Sa texture, sa consistance et ses couleurs lui ont valu le nom d’ivoire végétal.

Et cela, justement parce que la tagua à l’état naturel ressemble à une amande de couleur blanc cassé, opaque et lisse qui durcit au bout de quelques mois, vire à l’ocre clair et sa taille augmente avec le temps pour atteindre jusqu’à 6 centimètres.  Et c’est cette matière première qui sert à fabriquer des boutons, des objets d’artisanat et des bijoux.

Il est facile de trouver des objets d’artisanat en tagua dans les commerces de villages tels que Raquira et Chiquinquira, où le visiteur pourra apprécier la créativité des artisans qui entraîne une grande demande.  L’artisanat en tagua a acquis un prestige important et il est présent partout dans le monde.

Du travail artisanal aux défilés de mode

La tagua est utilisée dans les grands défilés de mode de Colombie, pour des accessoires fabriqués par des stylistes comme Liliana Aristizábal qui propose parmi ses créations des bagues et des bracelets avec des fleurs naturelles, colorées et séchées, posées sur la tagua.

 

De la même manière que les femmes colombiennes et dans le reste du monde souhaitent toujours plus de bijoux et d’accessoires en tagua, les consommateurs de différentes catégories recherchent toutes sortes d’objets décoratifs, des jeux, des porte-photos, des pipes, et d’autres qui seront le résultat du génie inventif du designer. Et c’est grâce au travail admirable des artisans que des stylistes réputés ont appris l’existence de la tagua qu’ils ont mise à profit pour l’incorporer dans leurs créations et habiller avec élégance leurs mannequins.

Connaissez d’autres manifestations culturelles de Colombie:

Contactez-nous

Proexport Colombia
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Colombia | Marca País Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica Proexport Colombia