Aller au contenu

Vous êtes ici:

Accueil > Touriste > Quoi faire? > Reportages spéciaux > Hacienda El Paraíso

Hacienda El Paraíso, le site le plus romantique de Colombie

Haga click sobre la imagen para ampliarla Hacienda El Paraíso dans le Valle del Cauca [Vallée du Cauca]

Hacienda El Paraíso dans le Valle del Cauca [Vallée du Cauca]

A environ une heure de Cali (36 km) vous arriverez à l’une des destinations préférées des touristes étrangers qui visitent le Valle del Cauca. L’Hacienda El Paraíso, transformée en Maison-Musée, est le symbole de cette région de Colombie qui a servi de cadre au roman le plus important du romantisme latino-américain: María, de Jorge Isaacs.

Hacienda El Paraíso, le cadre où se passe María

La Maison-Musée El Paraíso est imprégnée du roman de Jorge Isaacs.

Vous garderez un agréable souvenir de la visite guidée pendant laquelle vous entendrez des fragments de ce roman qui a captivé les lecteurs de plusieurs pays.

Le personnage principal du roman, Efraín, décrit ainsi le paysage et l’Hacienda:

Je restai muet devant une telle beauté. […] Le ciel, l’horizon, les vallées et les sommets du Cauca laissent muets d’admiration celui qui les contemple. […] Avant le coucher du soleil, j’avais vu la maison de mes parents blanchir sur le flanc de la montagne. En m’en approchant, je comptai d’un regard avide les groupes de saules et d’orangers, à travers lesquels je vis peu après se faufiler les lumières qui pénétraient dans les chambres. […] J’aspirai enfin cette odeur inoubliable du potager. […] Les fers de mon cheval firent jaillir des étincelles sur les pavés de la cour. […] A huit heures, nous nous rendîmes à la salle à manger, qui était pittoresquement située dans la partie Est de la maison. Depuis cette pièce, on arrivait à voir les crêtes dénudées des montagnes qui se détachaient sur le fond étoilé du ciel. Les vautours du désert passaient au-dessus du jardin en respirant les arômes pour venir jouer avec les rosiers qui nous entouraient. Le vent volubile nous amenait parfois la rumeur de la rivière. /Jorge Isaacs, María/

L’Hacienda El Paraíso a été déclarée Monument National en 1959.

Le paysage de la Vallée du Cauca

Le paysage du Valle del Cauca couvert de plantations de canne à sucre, vu depuis l’Hacienda, la proximité des collines, les rivières, les arbres à frondaisons, le climat chaud et agréable et l’incroyable fraîcheur de l’air font de ce lieu une destination où le visiteur voudra retourner plusieurs fois.

Un petit historique de l’Hacienda

La maison fut construite entre 1816 et 1828 par Víctor Cabal, éleveur originaire de la ville de Buga et ancien maire de Cali. En 1828, elle fut achetée par le père de Jorge Isaacs. La plus grande partie du roman María s’y déroule. En 1953, elle a été achetée par le département du Valle du Cauca, et déclarée Monument National le 30 Décembre 1959.

Haga click sobre la imagen para ampliarla Hacienda el Paraíso dans la Vallée du Cauca

Hacienda el Paraíso dans la Vallée du Cauca

Architecture de la maison

L’Hacienda El Paraíso est un excellent exemple de l’architecture traditionnelle des maisons spacieuses aux toits élevés des grandes propriétés terriennes de la région de la Vallée du Cauca.

Située au pied de la Cordillère Occidentale, l’hacienda a une belle vue sur la plaine verdoyante, peuplée de vastes plantations de canne à sucre et de samanes [arbres de la région] gigantesques.

Toute la bâtisse est entourée de canaux remplis d’eau qui empêchaient le passage des insectes et des serpents et qui rafraîchissaient l’intérieur. Elle possède aussi des balcons pour prendre le frais et une végétation dense. Depuis l’entrée de l’hacienda jusqu’à l’escalier, il y a une belle roseraie où, selon le roman, María coupait tous les matins les roses les plus fraîches pour son bien-aimé Efraín.

Un autre témoin de cet amour est l’immense roche située sur le devant de l’hacienda et décrite aussi dans le livre.

Les chambres de la maison

Histoire, nature, romantisme et roses aux mille couleurs sont quelques-uns des éléments de l’Hacienda El Paraíso.

Elle conserve la distribution de la maison décrite dans le roman et elle est constituée des chambres suivantes entourées de balcons tellement typiques des constructions de la région de la Vallée du Cauca:

La chambre d’Efraín:
Elle conserve encore le coffre qu’Efrain emportait dans ses voyages et le vase dans lequel on met des roses fraîches tous les jours en souvenir des fleurs que María apportait tous les matins à son bien aimé.
Le studio:
La pièce dans laquelle Efraín, pendant ses séjours à la maison, donnait des cours de littérature et de géographie à Maria ainsi qu’à ses sœurs Emma et Eloísa.
Le salon:
La pièce où la famille se réunissait pour parler et où les femmes passaient les après-midis à broder et à chanter.
La chambre des sœurs d’Efraín:
Dans le livre elle sont appelées Emma et Eloísa.
La chambre de la mère d’Efraín:
Avec des berceaux pour les petits frères.
La chambre de María:
Située à côté de celle de la mère d’Efraín avec une belle vue sur le jardin.
Le bureau du père d’Efraín:
La pièce où étaient prises les décisions concernant la maison.
La salle à manger:
Avec une table gigantesque autour de laquelle se réunissait la famille.
L’oratoire:
L’endroit où tous les dimanches le prêtre venait dire les trois messes en latin: l’une pour la famille, l’autre pour les parents et amis, et la dernière pour les esclaves. Le prêtre célébrait la messe le dos tourné aux participants, comme c’était l’habitude à l’époque.
La cuisine:
Une pièce très importante avec des objets d’époque.
La patio intérieur:
Avec une magnifique roseraie.
Haga click sobre la imagen para ampliarla Hacienda el Paraíso dans le Valle du Cauca

Hacienda el Paraíso dans le Valle du Cauca

Arriver à l’Hacienda El Paraíso, c’est trouver un monument qui respire l’histoire d’un amour romantique, c’est regarder la photo de María, l’horloge qui indique l’heure de sa mort et une rose fraîche dans le vase de la chambre d’Efraín qui, malgré l’absence de María, reste là en souvenir d’elle, ce qui touche le cœur des visiteurs.

Les environs de l’Hacienda

Le terrain de l’hacienda occupe 120 hectares sur lesquels vous trouverez aussi, outre la Maison-Musée, qui a une boutique de souvenirs, un studio de photographies de l’époque, une cafétéria, un parking, l’Hôtel du Piedemonte avec 26 bungalows accueillants, des piscines naturelles, un restaurant avec des plats typiques de la région, une location de chevaux, des espaces verts et des zones pour l’organisation d’événements tels que des mariages.

Informations pour les visiteurs

Heures d’ouverture:
L’Hacienda El Paraíso est ouverte du mardi au dimanche de 9H00 à 16H00 (elle est fermée tous les mardis suivant un Lundi Férié).
Prix des entrées:
Adultes Col$ 4.500 (2,25 USD); adultes en groupes de plus de 25 personnes Col$ 3.000 (1,5 USD); enfants (jusqu’à 13 ans) Col$ 2.500 (1,25 USD); enfants en groupes de plus de 25 personnes Col$ 2.000 (1 USD).
Parking:
Motos: Col $ 1.000 (0,5 USD); voitures Col$ 2.000 (1 USD).

Si vous avez aimé ce lieu où se rejoignent romantisme et littérature dans un paysage colombien, vous serez probablement intéressé par:

Contactez-nous

Proexport Colombia
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Colombia | Marca País Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica Proexport Colombia