Aller au contenu

Vous êtes ici:

Fanny Mikey: une argentine amoureuse de la Colombie

Les spectateurs s’asseyaient dans l'attente d'écouter la voix qui allait leur indiquer le début de l'action ; une voix rauque, empreinte d’expérience, puissante, mais avant tout joviale et amicale à l’adresse de ceux qui emplissaient le parterre. Pour tous les spectateurs avides de théâtre en Colombie, tout cela rappelle maintenant de la nostalgie et des remerciements pour son auteur : Fanny Mikey.

« Elle se sentait plus colombienne que n’importe lequel d’entre nous », déclare Daniel Alvarez Mikey, fils adoptif  et spirituel de la directrice du Festival Ibéro-américain de Théâtre. Depuis que Fanny lui a offert sa première caméra de Vidéo 8 pour son bac, il n’a eu de cesse de filmer la vie de l’artiste qu’il a toujours admirée. C’est ainsi qu’est né le documentaire « Fanny pour toujours », qui reprend les images de sa vie de mère et de femme de théâtre.

« L’ouragan Fanny » arrive en Colombie

Haga click sobre la imagen para ampliarla Fanny Mikey, créatrice du Festival Ibéro-américain de Théâtre de Bogotá. / Photo : Salvatore Salomone..

Fanny Mikey, créatrice du Festival Ibéro-américain de Théâtre de Bogotá. / Photo : Salvatore Salomone.

Fanny Mikey est née à Buenos Aires en 1930. C’est là quelle est devenue actrice et qu’elle a appris la mise en scène. L'amour qu'elle ressentait pour l'acteur argentin Pedro I. Martinez l’a conduite jusqu'en Colombie en 1958. Pedro était un ami d’Enrique Buenaventura, acteur et metteur en scène de théâtre originaire de Cali. Buenaventura l'avait choisi parmi plusieurs acteurs et directeurs sud-américains pour renforcer la télévision colombienne naissante et faire du téléthéâtre.

Fanny et Pedro I. ont maintenu une relation à distance très intense, avec de nombreuses lettres d'amour et poèmes dans lesquels il lui évoquait combien la Colombie est belle. C'est ainsi que ma mère a pris la décision de venir : elle a pris le bus jusqu'à Valparaiso puis de là un bateau jusqu'à Buenaventura, en Colombie. « Quand elle est arrivée, elle a pensé qu'elle était en Afrique en raison des communautés noires de la région », commente Daniel.

Carthagène était le lieu de villégiature préféré de Fanny Mikey.

Après huit ans de travail avec Enrique et Pedro au Théâtre Ecole de Cali ; Fanny se sépare de son compagnon et repart en Argentine pendant un an.  « Elle n'a pas réussi à se réadapter à la vie de Buenos Aires, elle a donc répondu aux invitations de ses amis en Colombie et a pris la décision de revenir » commente Daniel.

Fanny s’est installée à Bogotá, puis a acheté dans les années 80 un petit appartement à Carthagène, car c’était l’endroit qu’elle avait choisi pour s’échapper. Selon son fils, « Elle adorait cette ville : elle s’y reposait, y retrouvait ses amis et créait de nouveaux projets avec l’esprit clair ».

Fanny, une argentine très colombienne

Haga click sobre la imagen para ampliarla Ajiaco, le plat colombien préféré de Fanny. /Photo : Usager de Flickr Reindertot.

Ajiaco, le plat colombien préféré de Fanny. /Photo : Usager de Flickr Reindertot.

La créatrice du plus important festival de théâtre au monde captivait ses amis étrangers en leur parlant de la gastronomie colombienne, elle leur promettait de leur faire manger de l’ajiaco et de l’arepa de huevo : c’était la carte de visite du pays.

Ce n’est cependant pas la nourriture qu’elle préférait, mais ses amis, la chaleur et les qualités humaines des colombiens. « Sans mes amis en Colombie, je ne serais pas restée ici », a dit un jour Fanny à la caméra qui a tourné le documentaire sur sa vie.

Fanny commençait la présentation de la Colombie par sa gastronomie.

Le 16 août 2008, Fanny Mikey a rendu son dernier soupir. Son enterrement s'est déroulé dans la plus pure tradition colombienne, comme elle l'avait demandé : une fête où la cumbia était au rendez-vous avec les voix des auteurs compositeurs de Aurora al Amanecer et Asoculcar. Les amis, les membres de sa famille et les admirateurs des quatre coins de Bogota se sont réunis pour lui faire leurs adieux et le chanteur et acteur César Mora a chanté pour elle.

L’héritage de Fanny Mikey pour la Colombie

Haga click sobre la imagen para ampliarla Fanny Mikey. / Photo : Salvatore Salomone.

Fanny Mikey. / Photo : Salvatore Salomone.

Pasto et Barranquilla ont leurs carnavals, tous les villages ont leur fête, mais Bogota n’en avait pas. En 1986 Fanny Mikey a décidé de la lui donner. Selon Guillermo Restrepo, maire de la Ville Théâtre du Festival, elle voulait faire revivre l’espérance et la culture des habitants de Bogota. Elle a donc travaillé avec son équipe pendant toute l’année 1987 pour créer le Festival Ibéro-américain de théâtre et en faire la grande fête de la capitale.

Les contacts pris et le montage fin près, le festival a été lancé la Semaine de Pâques 1988. Le public y a massivement assisté, en provenance de la capitale mais également d’autres villes et de l’étranger. Toutes les places ont été vendues et les spectacles de rue ont connu une forte affluence. C’est ainsi qu’est née la tradition de théâtre la plus grande et la plus importante du pays et du monde.

La directrice du Festival a consacré 50 ans de sa vie au théâtre et à sa promotion en Colombie.

Le Festival Ibéro-américain de Théâtre ainsi que trois salles de théâtre font parti du plus important héritage laissé par l’artiste, mais au-delà, ils sont le reflet de sa personnalité et de ses traits de caractère : une persévérance inébranlable, une foi dans le travail des autres ainsi qu’une capacité à promouvoir la Colombie et sa culture.

Bien qu’elle ait disparue, ses 50 années de travail et d’amour pour la Colombie au cours desquelles elle a construit des amitiés, des festivals, des espaces scéniques et de la joie, persistent. Telle a été Fanny, l’actrice, l’administratrice culturelle, la mère et l’amie. Tel fut « l’ouragan Fanny », nom que lui a donné son fils lors de la présentation du documentaire, le 17 mars 2010.

Pour en savoir plus sur le Festival Ibéro-américain de Théâtre : www.festivaldeteatro.com.co.

Contactez-nous

Proexport Colombia
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Colombia | Marca País Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica Proexport Colombia