Hier kommen Sie zum Inhalt

 Kolumbien Offizielles Tourismusportal

Sie sind in:

Accueil > Touriste > Quoi faire? > Reportages spéciaux > Accessoires en caña flecha

Accessoires en caña flecha: chapeau vueltiao et beaucoup d’autres objets

Haga click sobre la imagen para ampliarla chapeau vueltiao

chapeau vueltiao /Fot. Usuario de Flickr andresfox/

La caña flecha est l’un des principaux produits naturels dont dispose la Colombie, et qui est utilisé dans la fabrication d’artisanat et d’accessoires.

L’objet le plus connu est sans aucun doute le chapeau vueltiao qui est devenu un symbole de la Colombie.

Le chapeau vueltiao, première forme donnée à la caña flecha

Ainsi que le souligne l’écrivain José Luis Garcés, vueltiao est une anomalie grammaticale, mais l’appeler volteado serait ridicule.

La caña flecha s’obtient de la feuille verte du palmier qui pousse dans les départements du Cordoba et du Sucre, sur la côte Caraïbe colombienne.

Le mot vueltiao  a été donné par les indigènes Zenús, communauté qui habita autrefois la région et dont les générations successives ont hérité la tradition de recueillir la fibre de la feuille verte  du palmier pour tisser ces chapeaux qui sont devenus emblématiques aujourd’hui. Donc, le chapeau avec son véritable nom de vueltiao, fait partie de notre authenticité culturelle.

L’utilisation de la caña flecha, culture qui en outre protège les berges des marais, est née comme une méthode des indigènes et des paysans pour se protéger du soleil et des fortes températures. Ils ont donc soumis les feuilles vertes de l’arbuste à un processus pour extraire les fibres avec lesquelles par la suite ils ont commencé le tissage.

Les femmes de la culture indigène Zenú courtisaient leurs compagnons en leur offrant un chapeau vueltiao en guise de cadeau.

Chez les Zenús les femmes avaient coutume de faire la cour à leurs compagnons et de leur offrir leur premier chapeau vueltiao. Plus tard, cet accessoire le plus connu fabriqué en caña flecha, qui était utilisé à une époque seulement par les provinciaux, en est arrivé à couvrir le chef de personnages célèbres comme:

  • L’ancien président américain Bill Clinton
  • et le Pape Jean Paul II.

De la plante mystérieuse, disent les habitants de Tuchin, il n’y a rien de plus beau et de plus joli que la tenue et le chapeau. C’est pourquoi je préfère  mettre un chapeau vueltiao, la femme un bracelet et un sac sur le côté.” /Fragment d’un ancien poème de dix lignes du département du Cordoba/.

La plante mystérieuse:
la caña flecha, plante graminée tropicale cultivée dans les plaines du Cordoba et du Sucre.
Tuchinero:
Nom des personnes nées à Tuchín, municipalité récemment créée dans le département du Cordoba dans la région Caraïbe de la Colombie.
Le chapeau vueltiao:
C’est l’objet d’artisanat et le symbole le plus fameux de Colombie.

Les nouvelles oeuvres des artisans du Cordoba

Depuis quelques années, les artisans de Tuchin et d’autres villages proches du Cordoba et du Sucre comme Sampues et San Andrés de Sotavento, se sont rendu compte des multiples usages qu’ils peuvent faire de la caña flecha. Car, en plus des chapeaux, on tisse maintenant dans cette région beaucoup de bracelets, de bagues, de sacs à main et de portefeuilles.

La caña flecha, qui était un produit rural,  fait maintenant  partie des importants défilés de mode nationaux et internationaux.

Ces créations sont dues, pour une bonne part, aux conseils et à l’assistance reçus par les artisans, y compris de la part d’importants stylistes de mode colombiens comme Beatriz Camacho qui, outre le fait de compléter ses créations par des accessoires en caña flecha, ont motivé les artisans de la région Caraïbe pour qu’ils explorent de nouvelles formes d’utilisation de ce matériau et ainsi améliorer les revenus de leurs familles.

La caña flecha, qui était au départ un produit rural,  figure aujourd’hui dans d’importants défilés de mode comme Colombiamoda à Medellín et le Bogota Fashion dans la capitale colombienne. La styliste Olga Piedrahita a même exposé ses créations dans des endroits aussi réputés que le Défilé de la Mode à Milan. Le monde a donc été témoin du travail ingénieux des artisans et des stylistes colombiens pour donner des formes et des usages variés à la plante mentionnée.

Haga click sobre la imagen para ampliarla Santuario de Monserrate

chapeau vueltiao /Fot. Usuario de Flickr lastquest/

A la recherche d’accessoires originaux

Les accessoires en caña flecha se trouvent aujourd’hui facilement dans les magasins d’artisanat et de vêtements des principales villes colombiennes.

Les passerelles de défilés de mode réputés ont servi à catapulter un produit aussi colombien que le café et les émeraudes et, en même temps, ces manifestations servent de point de départ pour une production massive d’accessoires en caña flecha que l’on trouve maintenant facilement dans les boutiques d’artisanat et de vêtements des principales villes colombiennes.

Des touristes du monde entier demandent déjà où se trouve Tuchin dans la région des plaines Caraïbes dans laquelle les paysans et les artisans sèment et travaillent tous les jours la caña flecha.  On a vu dans cette zone des visiteurs venus d’Espagne, du Venezuela, de Cuba et des Etats-Unis pour acheter ces accessoires. C’est grâce au prestige international obtenu par la caña flecha et le chapeau vueltiao, qu’une bonne partie des habitants de ces départements peuvent se consacrer au tissage et à la couture. C’est une activité qui réunit les familles, à l’instar des tours que l’on donne au chapeau, autour de cette plante et de ses nombreuses possibilités.

La Colombie défile dans le monde entier

L’essor actuel de la caña flecha a été précédé de celui du chapeau vueltiao. Parmi différentes personnalités, il a été utilisé notamment par les légendaires rois vallenatos Alejandro Durán et Luis Enrique Martínez, le champion mondial de boxe Miguel ‘Happy’ Lora, et des délégations sportives représentant la Colombie, comme celle qui a participé aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004.

C’est un honneur d’arborer un accessoire en caña flecha, produit très demandé à l’heure actuelle, alors que cet élément était jadis un produit d’artisanat sans beaucoup d’envergure. Sous forme de chapeau, de bracelet, de bague, de porte-feuille, de sac à main ou selon les nouvelles idées surgies de l’esprit des cráateurs et des stylistes, la caña flecha des plaines des départements du Cordoba et du Sucre  représente un petit morceau de la Colombie qui défile dans les rues de notre pays ou à l’étranger.

Si vous appréciez l’histoire et la culture, vous pouvez consulter aussi:

Contactez-nous

PROCOLOMBIA
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica PROCOLOMBIA