Hier kommen Sie zum Inhalt

 Kolumbien Offizielles Tourismusportal

Dans les parcs naturels de Colombie vous comprendrez la signification de la biodiversité. C’est saisissant de voir toutes ces formes de vie.

Steinar Saeter

Norvège

survey - Enquête

Utilisez-vous des applications pour smartphones avec des informations pour les voyageurs lorsque vous vous déplacez en Colombie ou ailleurs ?

Résultats
Informe-se a respeito da Colômbia
interna_que_hacer_naturaleza_parques_naturales_caribe.jpg

Sie sind in:

Parc Naturel Los Flamencos [les Flamands Roses]: un sanctuaire de vie et de couleur

Sanctuaire Los Flamencos

Sanctuaire Los Flamencos

Le Sanctuaire de Flore et de Faune Los Flamencos [Les Flamands Roses] est l’endroit idéal pour connaître la culture colorée de l’ethnie Wayúu et s’adonner à l’observation de flamands, d’oiseaux tropicaux et exotiques. Il est situé sur la côte Caraïbe, dans une zone de forêt sèche tropicale à l’ouest de la Péninsule de La Guajira, sur le territoire de la municipalité de Riohacha. Dans le secteur de Tococo, le visiteur pourra vivre une expérience unique, lorsque ce qui semblait être des arbres posés sur les lagunes côtières, trouble soudain la tranquilité du ciel bleu sans aucun nuage. Il s’agit en fait de bandes de minces flamands roses qui donnent leur nom à ce lieu.

Extase rose dans le désert exotique de la Guajira.

Sur cette vaste plaine côtière, dominée par les couleurs du désert, il y a beaucoup de lagunes d’eau de mer qui se transforment en sel durant les périodes sèches. Les élégants flamands et leurs exotiques nids de boue en forme de tours qui atteignent jusqu’à 60 centimètres de hauteur, constituent l’attraction principale du Sanctuaire, un espace qui vous propose d’entrer en contact avec la riche culture Wayú. C’est aussi un endroit pour profiter du soleil et de la plage, pour marcher, pour visiter une «rancheria» [sorte d’auberge rudimentaire] traditionnelle ou pour pratiquer la pêche avec les habitants de la zone.

Caractéristiques

  • Superficie de 7.000 hectares.
  • C’est une plaine qui ne dépasse pas les 5 mètres d’altitude.
  • Dans ce sanctuaire il y a quatre marécages côtiers séparés de la mer par des bandes de terre qui facilitent la vie des flamands.
  • La température varie entre 25° et 30°C.
  • Parfois, il y a des années sans pluie ce qui provoque la migration des flamands.
  • Il y a des forêts et des plages salines qui abritent des arbustes platanillo et différentes sortes de palétuviers.
  • Les flamands sont l’espèce caractéristique de cette région.
  • Il y a une grande variété de mollusques et de crustacés.
  • Avant la Conquête, le territoire était habité par des Guanebucanes, de la famille linguistique des Arawak, qui était un peuple d’agriculteurs, de pêcheurs et de navigateurs, qui s’est établi près de la mer et sur le bord des rivières.
  • Les habitants du hameau La Boca appartiennent à la communauté indigène Wayúu.

Accès

  • Par la route Troncal del Caribe [Troncale des Caraïbes]: à 24 km de Riohacha sur la route de Santa Marta, se trouve le village de Camarones, puis un trajet de 3.5 km (cinq minutes) pour arriver au Centre Administratif Cabaña Guanebucane.
  • Depuis Santa Marta: prendre la Troncal del Caribe vers Riohacha jusqu’à Camarones qui se trouve à 165 km (deux heures). Puis, après un trajet de 3.5 km sur une route en bon état, pour arriver au secteur touristique de la Boca de los Camarones où se trouve le Centre Administratif Cabaña Guanbucane.
  • Les entreprises de transport de la zone, qui ont des voitures climatisées sur la place du Vieux Marché de Riohacha, assurent les déplacements entre les communautés et la municipalité principale.
  • Il y a également un service de taxis et de bus interdépartementaux qui transitent par route Troncale des Caraïbes.

Activités intéressantes

  • La Maison Luis Antonio Robles, située dans le village de Camarones
  • Les lacs Navio Quebrado, Grande et Laguneta de Chentico où il est possible d’observer des oiseaux
  • Les communautés indigènes de Cari Cari et Tocoromana
  • Le Centre de récupération artisanale « Yamama » dans la « rancheria » Loma Fresca
  • Le Centre de Recherche et d’Education environnementale des tortues marines
  • Le Centre Administratif Guanebucane
  • Les pêcheurs des ethnies Wayú, Alijuna ou bien créoles ou d’origine afro-guajira

Accès au parc

Consultez votre agence de voyages ou le site www.parquesnacionales.gov.co

Logement

  • Le Sanctuaire possède une infrastructure qui permet le logement coordonné par le groupe de travail sur le tourisme écologique «El Santuario».
  • La restauration et le logement se font dans des « rancherias » avec des hamacs pour dormir.
  • Les « rancherias » n’ont pas d’électricité ni d’eau courante. L’eau arrive par camion-citerne.

La région Caraïbe, c’est du soleil et des plages, et beaucoup plus aussi. Partez à la découverte sur:

Contactez-nous

PROCOLOMBIA
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica PROCOLOMBIA