Hier kommen Sie zum Inhalt

 Kolumbien Offizielles Tourismusportal

La Colombie est un paradis pour l’observation des oiseaux. C’est une destination surprenante pour ceux qui viennent dans le cadre d’une activité scientifique ou pour les personnes qui désirent simplement faire une expérience. Ce pays est une destination étonnante.

Helge Vjoorlo

Suede

survey - Enquête

Utilisez-vous des applications pour smartphones avec des informations pour les voyageurs lorsque vous vous déplacez en Colombie ou ailleurs ?

Résultats
Informe-se a respeito da Colômbia
interna_que_hacer_avistamiento_de_aves.jpg

Sie sind in:

Accueil > Touriste > Quoi faire? > Nature > Observation d’oiseaux > Observation d’oiseaux dans les Llanos Orientales

Observation d’oiseaux dans les Llanos Orientales de Colombie

Guianan Cock-of-the-rock (Rupicola rupicola)

Guianan Cock-of-the-rock (Rupicola rupicola) /Photo: Juan David Ramírez/

Les immenses plaines de l’Est de la Colombie donnent vie aux départements du Meta, Vichada, Casanare et Arauca. Elles rejoignent à l’Est les plaines du Venezuela pour former une immense étendue plate.

Villavicencio et ses environs sont devenus une destination très visitée grâce à leur proximité avec la capitale du pays et à leurs nombreuses options d’observation d’oiseaux aussi bien dans la plaine qu’au pied des montagnes.

Des oiseaux survolent en planant ces vastes plaines au ciel infini.

Hábitats de sabana y bosques de arena blanca, de sabana y de galería, así como pantanos, reinan en los Llanos donde las congregaciones de aves acuáticas son profusamente extraordinarias.

Cette région reçoit environ 2.500 millimètres de pluie par an, avec un climat de type mousson qui inonde tout entre Avril et Novembre. Le Parc National Naturel El Tuparro, à la frontière avec le Venezuela et quelques AICA sont les seules zones protégées dans cette région du pays.

Observation d’oiseaux dans les Llanos Orientales

Oie de l’Orénoque (Neochen jubata)

Oie de l’Orénoque (Neochen jubata) / Photo: Diego Calderón Franco/

Les Llanos [grandes plaines] Orientales de Colombie abritent environ 470 espèces d’oiseaux. Cette région ne possède pas d’espèces endémiques particulières: elle partage la plupart de sa faune avicole avec le Venezuela du fait de la similitude des écosystèmes de plaines.

Il y a cependant quelques espèces particulières à la région telles que la pava hedionda Hoatzin (Opisthocomus hoazin), le guamuco Horned Screamer (Anhima cornuta), l’oie Orinoco Goose (Neochen jubata) et de nombreux mammifères. Des milliers de canards (Dendrocygna Whistling-Ducks), de cigognes (Mycteria, Ciconia, Jabiru Storks), des Ibis (Phimosus, Edocimus Ibis), des hérons (Ardea, Egretta Egrets et Herons) et des picocucharas (Platalea Spoonbills) forment un spectacle de formes et de couleurs qui contraste avec le vert de la végétation des Llanos.

Espèce endémique Colombian Chachalaca (Ortalis colombianus)

Espèce endémique Colombian Chachalaca (Ortalis colombianus) /Photo: Diego Calderón Franco/

Entre Villavicencio et Puerto Lopez il y a beaucoup de sites pour observer des oiseaux, et à Villavicencio même il y a des endroits comme le Bosque Bavaria et Ocarros où il est possible d’observer des fourmiliers et des manakines, ainsi que des singes écureuil (Saimiri) entre autres.

Depuis l’Alto de Buena Vista, à seulement 15 minutes de Villavicencio, vous pourrez apprécier les levers du jour et les couchers du soleil les plus beaux de Colombie, ainsi que des espèces telles que la pava Colombian Chachalaca (Ortalis colombianus) et beaucoup d’autres tangaras et des merles exclusifs de la zone du pied oriental des Andes.

Il est facile de se déplacer dans les Llanos et l’accès aux zones d’observation d’oiseaux est facile grâce à un bon réseau routier.

Téléchargements:

Autres endroits pour profiter de la nature dans les Llanos Orientales:

Contactez-nous

PROCOLOMBIA
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica PROCOLOMBIA