Hier kommen Sie zum Inhalt

 Kolumbien Offizielles Tourismusportal

Je n’avais jamais imaginé que je verrai un endroit aussi extraordinaire, rempli d’histoire et de signification. Les figures en pierre de San Agustin sont uniques au monde.

Florian Orta

Australie

survey - Enquête

Utilisez-vous des applications pour smartphones avec des informations pour les voyageurs lorsque vous vous déplacez en Colombie ou ailleurs ?

Résultats
Informe-se a respeito da Colômbia

Sie sind in:

Accueil > Touriste > Quoi faire? > Histoire et tradition > Tourisme archéologique > Le Parc Archéologique de San Agustin

Le Parc Archéologique de San Agustín: un mystère sculpté dans la pierre

Parc Archéologique de San Agustín

Parc Archéologique de San Agustín

Le Parc Archéologique de San Agustín, situé dans le département du Huila, est le seul endroit au monde qui abrite 500 statues imposantes sculptées dans la pierre et qui représentent la mythologie des sculpteurs indigènes.

La plupart de ces sculptures ont fait partie du rituel funèbre des anciens habitants de cette région et elles étaient en rapport avec les rites funéraires, avec le pouvoir spirituel des morts et avec le monde surnaturel.

Le caractère monumental des statues et des tombes révèle aujourd’hui un système complexe de pensée de ces cultures inconnues, qui entendaient et expliquaient le monde à leur manière, en sculptant le mystère et en l’immortalisant dans la pierre.

Le parc est formé par:

  • quatre parties planes [mesetas] dans lesquelles nous pouvons apprécier des funérariums (sépultures) monumentaux, des statues en pierre, des tombes et des monticules artificiels
  • le Bois aux Statues, lieu en plein air qui abrite 39 statues intégrées à la végétation de la région

Les sociétés préhispaniques de San Agustín

Le Parc Archéologique de San Agustín est une preuve vivante des cultures préhispaniques qui habitèrent cette région de Colombie pendant plus de quinze siècles.

On sait qu’elles furent des civilisations agricoles. Les statues en pierre, les sarcophages et les tombes nous amènent à conclure que ce furent des peuples très développés, qui utilisaient la sculpture pour exprimer leurs croyances religieuses et magiques.

Les statues gigantesques furent sculptées dans la pierre selon des principes de design, d’abstraction et de symbolisme, de maniement du volume et de l’espace, qui feraient des jaloux parmi les designers d’aujourd’hui.

Selon les recherches, le peuple de San Agustín, sous la pression d’envahisseurs agressifs, fut obligé d’abandonner ses terres et de partir vers l’Amazonie et la région de l’Orénoque. Sa disparition est survenue entre 1.300 et 1.400 de notre ère.

Les figures les plus représentatives du Parc

Le Parc Archéologique de San Agustín possède une grande collection de figures sculptées dans la pierre. Les plus connues sont:

Le Double Moi

Figures en pierre dans le Parc Archéologique de San Agustín

Figures en pierre dans le Parc Archéologique de San Agustín

Elle représente un guerrier ou un gardien sculpté dans la pierre, en style naturaliste, et qui est un être dual (avec un double corps et les têtes respectives intégrées à une extrémité de la tête frontale d’un félin).

Son pouvoir symbolique réunit les aspects masculin et féminin, et il constitue la représentation du pouvoir magique d’un chaman.

L’aigle au serpent

C’est le symbole de la création, de la hiérarchie politique et du pouvoir.

L’Accoucheur (aussi appelé L’Evêque)

C’est une statue énorme de 4 mètres de haut et qui pèse plusieurs tonnes. On y voit une figure anthropomorphe qui aide un enfant à naître. En bas on voit la femme pendant l’accouchement. Cette figure est tout un mystère. L’Accoucheur regarde vers l’Est, là où le soleil se lève, en représentant ainsi la vie.

La source de Lavapatas [Lave-pieds]

La source de Lavapatas

La source de Lavapatas

C’est l’œuvre sculpturale la plus grandiose des cultures augustiniennes. La source est formée par un labyrinthe complexe de canaux et de petits bassins taillés dans le lit de pierre du ruisseau et sur lesquels sont représentés, en haut-relief, des serpents, des lézards, des salamandres, des iguanes, des caméléons, des grenouilles et des tortues mélangées à des formes et à des visages humains.

Pour la culture de San Agustín, la source fut un lieu sacré pour les cérémonies religieuses et les bains rituels. Les canaux, les sillons et les puits dans lesquels l’eau circule, s’entremêlent formant ainsi un labyrinthe qui ne laisse échapper aucune goutte d’eau. La Source de Lavapatas est une véritable œuvre d’art qui montre les connaissances en hydraulique et le haut niveau d’ingénierie des sculpteurs d’il y a plusieurs siècles.

Informations complémentaires sur: ICANH: Parque Arqueológico de San Agustín

Contactez-nous

PROCOLOMBIA
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica PROCOLOMBIA