Hier kommen Sie zum Inhalt

 Kolumbien Offizielles Tourismusportal

En Colombie le coco est non seulement un fruit comestible, mais les habitants de San Andrés et Providencia l’utilisent pour fabriquer de très beaux objets d’artisanat.

Adriana Torres

Venezuela

survey - Enquête

Utilisez-vous des applications pour smartphones avec des informations pour les voyageurs lorsque vous vous déplacez en Colombie ou ailleurs ?

Résultats
Informe-se a respeito da Colômbia

L’artisanat en coco: une spécialité de San Andrés et Providencia

  • Où est-il fabriqué? à San Andrés et Providencia
  • Dans quelle région: la Côte Caraïbe
  • En quel matériau: le coco
Artisanat en coco /Photo. http://www.flickr.com/photos/borboletaselvatica/2842904141/sizes/l/.

Artisanat en coco /Photo. borboletaselvatica

En l’an 1853, à la suite de divers changements sociaux et économiques, sur l’archipel de San Andrés, Providencia et Santa Catalina, la culture du cocotier a débuté pour remplacer les plantations de coton. A partir de ce moment-là, les îles ont commencé à avoir l’odeur et le goût de la noix de coco.

Elle est devenue la grande protagoniste non seulement de la gastronomie des îles, mais aussi la base de l’artisanat de la région.

Les caractéristiques du coco

Le cocotier est un arbre très versatile.

Ses branches sont utilisées pour la fabrication de chapeaux et de paniers; la fibre qui recouvre la noix, appelée bonnet, est utilisée pour fabriquer des cordes, des paillassons minces, des tapis; la pulpe est utilisée pour extraire l’huile délicieuse et douce que les habitants des îles utilisent dans leur cuisines de produits de la mer.

Artisanat en coco

Artisanat fabriqué en coco

Artisanat fabriqué en coco

La partie du coco la plus recherchée pour la fabrication d’objets artisanaux est l’écorce. Elle est utilisée pour la fabrication de récipients, de saucières, de cuillers, de colliers, de boucles d’oreilles, de bagues, de bracelets, d’épingles à cheveux, de porte-cartes, de ceintures, de plats, de dessous-de-verres, de coupes, de sucriers, de lampes et de beaucoup d’autres objets.

Mais pour que l’écorce du coco se transforme en un objet artisanal, il est nécessaire de la traiter en la laissant tremper dans un récipient rempli d’eau pendant environ 10 ou 15 minutes. Ensuite, à l’aide d’un couteau ou d’une cuiller, il faut nettoyer la partie extérieure de l’écorce, qui est alors poncée à la main pour obtenir ainsi une écorce bien lisse et brillante.

La fabrication d’objets artisanaux en coco surprend par la créativité des habitants des îles.

L’écorce ainsi préparée, il faut découper des patrons en carton pour marquer avec elles le coco. L’écorce est à son tour découpée pour commencer à fabriquer l’objet.

Les habitants de San Andrés, Providencia et Santa Catalina sont de vrais experts de la création d’accessoires en coco. Ils inventent tous les jours de nouvelles formes et ils essaient de mélanger le coco avec d’autres matériaux naturels et écologiques propres à la Colombie, tels que le bois, le cuir, la céramique, les graines, la tagua, l’argent, etc… en donnant à leurs produits une nouvelle dimension artisanale.

Si vous aimez l’artisanat en coco vous aimerez probablement:

Contactez-nous

PROCOLOMBIA
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica PROCOLOMBIA