Aller au contenu

Villa de Leyva: trésor religieux, historique et culturel

Grand-place de Villa de Leyva

Grand-place de Villa de Leyva

Avec un climat plus chaud, nous pourrions nous croire au cœur de l’Andalousie. On y sent la même impression. C’est un village aux façades blanches, aux fenêtres et aux portes en bois, avec de beaux balcons d’influence mauresque, caractéristiques de la tradition hispanique.

Villa de Leyva fut fondée en 1572 et construite selon les normes architecturales espagnoles. L’emplacement même de la ville, dans la vallée, ressemble à une rencontre entre le Nouveau Monde et l’Espagne. Leur expérience des villes méditerranéennes a aidé les Conquistadors à déterminer l’emplacement de la place principale et des rues, mais le cœur de ce village est sans aucun doute boyacense [du département du Boyacá]. C’est ce qui caractérise ce village et en fait son attrait.

Les rues en pierre lui donnent ce caractère magique de rencontre avec un monde rempli d’histoires et de légendes.La place principale est immense et couvre 14.000 m². A l’époque de la Reconquête, plusieurs échafauds y furent installés pour exécuter les partisans de la liberté. La place constitue actuellement le centre des festivals et des célébrations: le Concours de cerfs-volants en Août, l’exposition de motos à haute cylindrée, le Concours de beauté de Reine de l’Oignon en Octobre, le Festival des lumières en Décembre, et même un festival astronomique qui est possible grâce à l’emplacement géographique stratégique du village.

Arriver à Villa de Leyva, mettre un bonnet, des gants et une ruana en laine, et boire un chocolat chaud avec du fromage dans l’une des cafétérias de la place principale, équivaut à faire un pas en arrière, parcourir le passé dans les rues pavées, admirer les patios des maisons d’époque, respirer profondément en regardant la montagne au pied de laquelle se cachait l’église principale et connaître un village colonial authentique où se mélangent la religion, l’architecture, le paysage verdoyant et la passion du Boyacá, tout cela constitue une expérience inoubliable, un retour aux sources.

Villa de Leyva aux façades blanches

Villa de Leyva aux façades blanches

Quoi faire à Villa de Leyva?

Sites d’intérêt à l’intérieur du village:

La Place principale ou Grand-place:
C’est le centre de la ville, totalement pavée et qui couvre 14.000 m²; elle est considérée comme la plus grande place de Colombie. On y trouve l’Eglise Paroissiale, qui fut construite dans la première moitié du XVIIème siècle.
La Maison du Cabildo:
Située sur le côté sud de la place principale, c’est l’une des reliques historiques de la ville.
La Maison de Nariño:
Lieu où est mort le précurseur de l’Indépendance, Antonio Nariño, le 13 Décembre 1823.
La maison qui abrita la première distillerie du Royaume de la Nouvelle Grenade:
Connue également comme la Fabrique Royale de Liqueurs, l’une des premières en Colombie.
La Maison de Vargas Tejada:
Située une rue au nord de la Fabrique Royale, c’était la maison du poète et dramaturge Luis Vargas Tejada. Il y a écrit son livre Les Convulsions.
La maison natale de Ricaurte:
En hommage au Héros de San Mateo. Les FAC (Forces Aériennes de Colombie) ont acheté la maison en 1970 pour y installer un Musée Militaire en l’honneur de leur patron.
San Agustín:
Sur la place Ricaurte se trouve aussi l’ancien couvent de San Agustín, qui fut fondé en 1850.
San Francisco:
Un couvent franciscain fondé en 1614 et abandonné par les moines en 1821.
Le couvent des Carmelitas Descalzas [Carmélites aux Pieds-nus]:
Habité depuis sa fondation en 1614 par des religieuses cloîtrées qui se consacrent à la prière et aux travaux manuels.
L’église de Notre Dame du Carmen:
Construite en 1850, c’est un mélange authentiquement andalou de deux chapelles. La plus petite est la chapelle primitive et elle consacrée à la Vierge du Carmen. La plus grande est populairement connue comme «l’Eglise de Mama Linda».
La Maison du Général Gustavo Rojas Pinilla:
A l’angle sud-ouest de la Place du Carmen se trouve la maison de l’ancien Président de la République, le Général Rojas Pinilla.
Le Musée Paléontologique:
En sortant du village, sur la route d’Arcabuco, se trouve le moulin à blé le plus ancien de Colombie. Il abrite actuellement le musée qui expose des fossiles qui ont 120 millions d’années.

Sites d’intérêt dans les environs de Villa de Leyva:

Vous trouverez à Villa de Leyva une offre très variée d'objets d'artisanat

Vous trouverez à Villa de Leyva une offre très variée d’objets d’artisanat

Le Fossile:
Ce musée, situé à 5 km ½ sur la route de Santa Sofía, abrite un fossile impressionnant d’un kronosaurus quensladicus de 20 mètres, qui a 120 millions d’années.
L’Infiernito:
Dans ce centre astronomique des Muiscas situé à 8 km ½sur la route de Santa Sofia, vous pourrez apprécier des fragments de l’observatoire et des monolithes phalliques, qui sont des symboles de fécondité.
La Caverne de la fabrique:
C’est une caverne naturelle creusée par une rivière souterraine, et un endroit idéal pour la pratique de la spéléologie. Elle est située à 20 km sur la route de Santa Sofía.
Les chutes de La Periquera:
La chute principale est haute de 15 m. Si vous longez la rivière vous pourrez visiter d’autres chutes aussi belles. Elles sont situées à 14 km sur la route de Gachantivá.
Le puits La Vieja:
C’est un endroit qui a sa propre légende. Il est situé à 6 km sur la route de Gachantivá.
Le Lac d’Iguaque:
A une demie heure de Villa de Leyva commence le parcours vers le Lac d’Iguaque, situé à 3.800 m d’altitude. Selon l’histoire, la civilisation Muisca y est née. C’est un endroit à visiter, beau et calme, et qui incite à la spiritualité.
Le désert de Villa de Leyva:
A l’entrée de Villa de Leyva, sur la gauche, se trouve le désert, idéal pour la pratique du moto-cross et du VTT ou pour chercher des fossiles.
Ráquira:
Situé sur la route de Chiquinquirá, c’est un village peuplé d’artisans spécialisés dans le travail de l’argile et des tissus.
La Ferme aux autruches:
Découvrez un élevage industriel d’autruches, dégustez la chair et assistez aux courses. Elle est située à 4 km sur la route du fossile, dans la vereda [hameau] Sopotá.
Pozos azules (Puits bleus)

Pozos azules [Puits bleus]

Autres activités à Villa de Leyva:

  • Randonnées écologiques
  • Balades en vélo
  • Promenades à cheval
  • Spéléologie
  • Rappel
  • Canyoning

Il y a de nombreuses activités culturelles ainsi que des restaurants, des musées, des magasins d’artisanat et boutiques d’artistes. Ce village de l’époque coloniale est idéal pour passer des vacances

Vous trouverez des informations supplémentaires sur ce charmant petit village du Boyaca sur:

Contactez-nous

Proexport Colombia
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Colombia | Marca País Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica Proexport Colombia