Hier kommen Sie zum Inhalt

 Kolumbien Offizielles Tourismusportal

Faites une escapade sur la côte colombienne du Pacifique

Le Pacifique colombien

Le Pacifique colombien

Si vous préférez partager la plage avec des dollars en sable soumis au gré des vagues et avec un groupe de crabes plutôt qu’avec des hordes de familles de vacanciers, avec des étoiles scintillantes plutôt que des néons blafards, le rugissement des vagues plutôt que la cacophonie de la circulation et des embouteillages, le Pacifique colombien est l’endroit idéal pour vous échapper.

Le trajet, dans des vols courts depuis Medellin jusqu’aux villages de la côte tels que Bahía Solano et Nuquí, sur des kilomètres de jungle tropicale épaisse est surprenant et vous permettra de découvrir ce paradis intact situé dans le département du Chocó en Colombie, l’une des régions les plus éloignées du pays.

Le refuge El Almejal et le spectaculaire Cantil, situé à 30 minutes de bateau au sud de Nuqui, sont les pionniers du tourisme écologique en Colombie.A environ 30 minutes de Bahia Solano vous trouverez le village de pêcheurs appelé El Valle, dont la tranquillité et l’isolement ont captivé il y a plus de 30 ans Elvira Vasquez, originaire de Medellin, qui était à la recherche d’un endroit reposant où le temps se mesure simplement par le mouvement des marées.

Quand elle a vu ce morceau de plage appelé «El Almejal» bordé de cocotiers à côté de la forêt humide, elle a su que c’était le lieu qu’elle cherchait. Aujourd’hui,”Doña Elvira”, comme l’appellent les habitants, et son fils César, sont propriétaires d’une douzaine de bungalows à louer – ils n’ont pas prévu de s’agrandir – confortables et avec un hamac sur la terrasse, et où vous pourrez faire une sieste bienvenue après le déjeuner.

Plus qu’un endroit pour une escapade dans une partie encore sauvage de la Colombie, les sympathiques propriétaires de l’Almejal et d’El Cantil veulent encourager chez leurs hôtes le respect de l’environnement tout en appuyant un développement économique contrôlé de la région.

Sur les plages du Pacifique on peut voir des quantités de crabes

Sur les plages du Pacifique on peut voir des quantités de crabes

Que pouvons-nous faire alors que nous sommes éloignés de tout, là-bas sur la côte Pacifique? Entre Juillet et Octobre, il est possible d’observer l’une des créatures les plus grandes de la planète: la baleine bossue.

Tous les ans à la même époque, ces mammifères de 40 tonnes migrent depuis les eaux polaires de l’Argentine et du Chili vers les eaux tièdes de la Colombie pour la naissance des bébés baleines. Les deux refuges proposent tous les jours des excursions pour observer les baleines, ce qui constituera une expérience vraiment inoubliable.Le plus grand attrait du Pacifique colombien, c’est la nature.

Les baleines bossues sont les vedettes du spectacle, mais elles partagent la scène avec d’autres stars que vous pourrez également apprécier. A l’Almejal, César dirige les randonnées matinales d’observation d’oiseaux décrites par un visiteur autrichien comme «une merveilleuse méditation dans la jungle». Vous serez surpris par la diversité des oiseaux que vous pourrez voir – et entendre – à quelques mètres du bungalow. Si vous cherchez un véritable défi physique, un sentier derrière le Cantil vous conduira jusqu’à «la montagne du crapaud». En regardant attentivement sous les feuilles, vous pourrez voir des crapauds rouges et verts.

Les baleines bossues arrivent dans le Pacifique colombien pour se reproduire

Les baleines bossues arrivent dans le Pacifique colombien pour se reproduire

Des baleines, des crapauds et des oiseaux. Et aussi les bébés tortues. La pêche commerciale des langoustines et la collecte des œufs des tortues Ridley du Pacifique en ont fait des espèces en voie de disparition. L’hôtel El Almejal, du fait de son engagement en faveur de l’environnement, a mis en pratique le seul projet privé de conservation des tortues existant en Colombie, un effort permanent appuyé en partie par son programme «Adoptez une tortue». Avec un peu de chance vous pourrez assister à la libération des intrépides jeunes tortues qui se dirigent lentement vers la mer. Il faut souligner que les tortues ont un odorat bien développé et que les femelles sauront retourner dans quinze ans pondre leurs œufs au même endroit.

La nature est sans doute le meilleur attrait pour les visiteurs du Pacifique colombien. Mais outre le fait de jouer au football avec des enfants sur la plage, et regarder les parties de domino avec les vieux du village, ce qui restera gravé dans votre mémoire, c’est l’amabilité extrêmement chaleureuse de ses habitants.

La plupart d’entre eux sont d’origine africaine, ils vous accueilleront toujours avec un sourire et quelques paroles gentilles. Les anglophones sont rares, mais les gens sont très tolérants et indulgents envers ceux dont les connaissances d’espagnol leur permettent uniquement de demander une bière «una cerveza por favor». Visitacion, une employée qui travaille depuis plusieurs années au restaurant de El Almejal raconte qu’elle doit parfois communiquer par gestes ou par mimiques avec des touristes étrangers.

Les habitants du Pacifique colombien se caractérisent par leur amabilité

Les habitants du Pacifique colombien se caractérisent par leur amabilité

Le tourisme intelligent est en train de créer des opportunités pour les gens de la région. Les habitants du hameau de Jovi, non loin du Cantil, organisent des sorties en canoë sur les eaux cristallines du fleuve et dont les bénéfices profitent à toute la communauté. Un autre groupe organise des visites aux sources du village de Termales pour un prix modique.

Il n’y a pas de meilleure manière de terminer la journée que d’assister au coucher du soleil sur le Pacifique, avec une bière Poker à la main, la seule bière disponible au village. Après avoir dégusté un autre délicieux plat de pagre rouge ou de thon et bavardé sur la terrasse avec vos compagnons de voyage, il est déjà huit heures et demie et c’est l’heure d’aller se coucher. Plus tard sous votre moustiquaire, avec un sourire sur les lèvres, vous essaierez de deviner le nom du jour du lendemain.

Informations en ligne sur le Pacifique colombien:

  • El Almejal auberge écologique près du Valle, département du Chocó
  • El Cantil, auberge écologique près de Nuquí, département du Chocó
  • Information sur le Parc National d’Utría
  • La compagnie aérienne Satena (Aerolineas Satena) propose des fréquences quotidiennes à Bahía Solano et quatre vols hebdomadaires à Nuquí depuis l’aéroport Olaya Herrera de Medellín

Sur Colombia.travel vous trouverez des informations supplémentaires sur le Pacifique colombien qui peuvent vous intéresser:

Contactez-nous

PROCOLOMBIA
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica PROCOLOMBIA