Hier kommen Sie zum Inhalt

 Kolumbien Offizielles Tourismusportal

Gorgona: éco-tourisme et paradis naturel dans le Pacifique colombien

Haga click sobre la imagen para ampliarla Gorgona est entourée par le plus grand banc de corail du Pacifique Colombien / Phot. Usager de Flickr  Sam and Ian.

Gorgona est entourée par le plus grand banc de corail du Pacifique Colombien / Phot. Usager de Flickr  Sam and Ian.

Gorgona est une petite île d’environ 25 kms2 qui renferme un paradis naturel et qui constitue une Mecque pour l’éco-tourisme et pour la recherche sur la faune et la flore du fait de ses éco-systèmes de récif de corail et de jungle humide tropicale, raison pour laquelle elle est connue sous le nom d’“Ile de la science”. Gorgona est entourée par l’île de Gorgonilla [Petite Gorgona] et trois autres îlots dont notamment El Viudo [Le Veuf] et Rocas del Horno [Rochers du Four].

Gorgona est une Mecque pour l’éco-tourisme et la recherche sur la faune et la flore du fait de ses écosystèmes de récif de corail et de jungle humide tropicale.

L’archipel de Gorgona appartient au département du Cauca en Colombie, et plus exactement à la municipalité de Guapi qui abrite les meilleures écoles et ateliers d’artisanat de la marimba de chonta [arbre]. La température moyenne est de 27º C. En 1984 Gorgona a été inscrite par l’UNESCO au Patrimoine de l’Humanité et l’année suivante l’État colombien en a fait un Parc Naturel.

Auparavant, de 1959 à 1982, l’île fut une prison de sécurité maximale pour les plus dangereux criminels de notre pays. Gorgona fut découverte par Diego de Almagro en 1524 et elle doit son nom aux gorgones de la mythologie grecque, femmes-démons aux cheveux de serpents, du fait de la très grande quantité de ces reptiles.

Une île débordante de nature

Haga click sobre la imagen para ampliarla Gorgona est visitée par les baleines yubartas entre Juillet et Octobre / Phot. Usager dePasillo.

Gorgona est visitée par les baleines yubartas entre Juillet et Octobre / Phot. Usager de Pasillo.

La richesse naturelle de l’île est constituée par ses 147 espèces d’oiseaux, plus de 100 espèces d’insectes, plus de 500 espèces de faune marine et des centaines d’espèces de flore aussi bien terrestre que marine. Dans la mer environnante, les touristes auront l’occasion de voir des dauphins, des marsouins, des cachalots, des requins, des loups de mer et même des baleines yubarta  qui se dirigent vers le Pacifique colombien de Juillet à Octobre-Novembre pour la naissance de leurs petits.

Pour les touristes qui profitent de la plongée il y a un spectacle multicolore grâce à l’énorme banc de corail de l’île.

Parmi les animaux terrestres il y a les ours paresseux, les singes, le lézard bleu, des tortues d’eau douce, des serpents, des caïmans, et le crabe d’eau douce qui est une espèce endémique de l’île. En outre, pour les touristes qui profitent de la plongée, il existe le spectacle multicolore de l’énorme banc de corail qui est le plus développé et le plus diversifié du Pacifique Oriental Tropical et le plus grand du Pacifique colombien.

La géographie accidentée de Gorgona inclut plusieurs collines dont la plus élevée est La Trinidad [La Trinité] qui atteint 338 mètres d’altitude. Par ailleurs, le côté oriental de Gorgona est constitué de plages de sable blanc qui sont parfaites pour admirer de magnifiques levers de soleil, tandis que le côté occidental est formé de falaises vertigineuses fouettées par l’océan.

Programmes de tourisme écologique à Gorgona

Haga click sobre la imagen para ampliarla Gorgona possède de jolies plages pour se promener / Phot. Usager de Flickr Pasillo.

Gorgona possède de jolies plages pour se promener / Phot. Usager de Pasillo.

Les touristes peuvent commencer par se promener sur les trois sentiers de Gorgona: La Chonta qui vous amène au groupe hydro-électrique et au centre interactif; le sentier El Pan et finalement celui de Playa Palmeras, le plus long des trois et dont le parcours dure 2 heures. La présence des guides pendant les promenades à pied est fondamentale, et on peut les faire seulement jusqu’à 17 heures à cause de la présence de serpents venimeux.

La présence des guides pendant les promenades à pied est fondamentale et on peut les faire seulement jusqu’à 17 heures à cause de la présence de serpents venimeux.

Ensuite vous pourrez faire une promenade en barque à moteur autour de l’île et essayer d’apercevoir les dauphins qui sautent par-dessus les vagues. Si vous voulez voir les espèces marines et les coraux multicolores, vous pouvez alors faire de la plongée ou simplement vous mettre un masque. Les meilleurs endroits pour ces activités sont l’aquarium Yundigua, El Planchón ou La Parguera, entre autres.

Vous pourrez aussi profiter des sources d’eau douce dans l’intérieur de l’île. Rien qu’à l’endroit La Camaronera, il y a 10 des 25 ruisseaux qui déversent leurs eaux dans la mer. Pendant la saison des pluies, le nombre de ruisseaux et de torrents atteint le chiffre de 75. Et pourquoi ne pas aller vous promener sur les plages Playa Blanca, Playa Bizarro ou Playa Palmeras?

Pendant votre promenade vous pourrez visiter, entre autres, le Musée Payan, le Musée de l’Ancien Bagne et le Centre Interactif et d’Interception de l’Environnement, l’Ancienne Jetée, la Boutique Écologique et le Salon de l’Archéologie

Tourisme archéologique au paradis

Outre ses richesses naturelles, Gorgona possède aussi des vestiges archéologiques préhispaniques.

Derrière la nature exubérante de Gorgona se cachent les vestiges d’ancêtres précolombiens, très probablement associés aux indigènes Tumaco Tolita, dont les restes historiques remontent à l’an 1300 av. J-C. Toutefois les amérindiens Cuna du golfe d’Uraba et du Bas Atrato disent avoir été les premiers habitants de Gorgona. D’autres indigènes qui ont pu occuper l’île sont les Sindagua, qui provenaient des départements du Nariño et du Cauca, avant la conquête.

Parmi les vestiges que l’on peut trouver de ces indigènes préhispaniques figurent les pétroglyphes (images gravées sur la roche), des outils et des sculptures en pierre, ainsi que le grand rocher de cérémonie appelé El Templete [Le Petit Temple]. On peut aussi trouver beaucoup d’objets intéressants dans le Musée Archéologique de l’île.

Tourisme pour préserver la nature

Haga click sobre la imagen para ampliarla Singe Carablanca à Gorgona / Phot. Usager de Flickr Airin  (i-ren ishii)

Singe Carablanca à Gorgona / Phot. Usager de Flickr Airin (i-ren ishii).

Toute cette nature aux couleurs vives et chatoyantes, les chants des oiseaux et les cris des singes dépendent des touristes qui doivent faire attention de préserver la réserve naturelle de Gorgona. Ce dont ils vont tout d’abord se rendre compte c’est que, surtout au moment de la haute saison, ils doivent faire leur réservation un ou deux mois à l’avance vu que les capacités d’hébergement sont limitées, ce qui permet de garantir la préservation de la nature.

L’idéal est que les touristes suivent les normes du Parc Naturel au pied de la lettre afin d’éviter des accidents et de préserver la flore et la faune.

Ils devront aussi emmener avec eux un sac pour déposer les ordures non biodégradables et les emmener eux-mêmes hors de l’île, puisqu’aucun de ces matériaux ne peut rester à Gorgona. Tous les résidus organiques doivent être déposés uniquement dans les poubelles disponibles dans le parc naturel.

Il est important de se rappeler que, comme dans toute réserve naturelle, il ne faut pas amener des appareils électroménagers qui utilisent des résistances, tels que sèche-cheveux ou cuisinières. Sont également interdits les boissons alcoolisées, les aérosols ou autres objets polluants, les armes, les articles pour la chasse ou la capture d’animaux.

Les touristes doivent aussi se souvenir des recommandations suivantes pour leur sécurité:

  • Vaccin contre la fièvre jaune, le tétanos et  l’hépatite B, 10 jours minimum avant d’arriver sur l’île. Votre carnet de vaccination vous sera demandé à l’entrée du parc.
  • Ne pas oublier d’emmener une trousse de secours avec du sérum anti-serpent polyvalent ainsi que des médicaments contre la diarrhée et les amibles.
  • Prendre des bottes en caoutchouc, des vêtements de rechange et une crème de protection solaire.
  • Ne pas ramasser de coquillages, de coraux ou d’autres matériaux végétaux, animaux ou minéraux à l’intérieur de la zone protégée. De la même manière, il est interdit d’amener des graines, des plantes ou des animaux parce qu’ils peuvent altérer l’écosystème.

Accès et logement à Gorgona

On accède à Gorgona uniquement par bateau depuis Guapi ou Buenaventura.

Pour arriver à Gorgona il faut d’abord se rendre par la route ou en avion à Buenaventura, dans le département de la Vallée du Cauca, ou sinon aller jusqu’à Guapi, dans le département du Cauca. Depuis Buenaventura, le voyage en bateau à moteur dure environ 10 heures et se fait de nuit. Quand on arrive dans l’île, on ne peut y accéder que dans des bateaux d’Aviatur ou du Ministère de l’Environnement étant donné que Gorgona ne possède pas de jetée.

Haga click sobre la imagen para ampliarla Singes Carablanca dans les installations du Parc Naturel Gorgona / Phot. Usager de Flickr Pasillo

Singes Carablanca dans les installations du Parc Naturel Gorgona / Phot. Usager de Flickr Pasillo.

Depuis Guapi, qui se trouve à 56 kilomètros de l’île, on prend seulement une barque à moteur et le voyage dure environ 1 heure et 40 minutes. Il faut partir le matin pour éviter la marée de l’après-midi. Vous pouvez réserver les barques par téléphone (92825) 7137 - 7136. Le tarif d’entrée sur l’île es de Col$ 20.000 (US$ 7.69) pour les étrangers, Col$ 6.400 (US$ 2.46) pour les Colombiens et de Col$ 3.200 (US$ 1.23) pour les enfants de moins de 12 ans, les étudiants et les personnes du troisième âge.

Concernant le logement, Aviatur possède la concession touristique du Parc Naturel Gorgona ainsi qu’une infrastructure pour loger plus de 80 personnes dans 18 chambres et 6 maisons avec vue sur la mer. Les seuls habitants de l’île sont les employés du parc dont la plupart viennent du département du Cauca, ainsi que des volontaires et des chercheurs d’autres régions du pays.

Si vous avez aimé Gorgona, vous voudrez peut-être en savoir plus sur elle...

Contactez-nous

PROCOLOMBIA
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica PROCOLOMBIA