Aller au contenu

Barranquilla: beaucoup plus qu’un Carnaval

La gare Montoya

La gare Montoya

Barranquilla est plus qu’un Carnaval, de la même manière que Liverpool est plus que les Beatles. Les deux villes, séparées par un océan, ont toutefois beaucoup de points en commun: une affinité pour la mer, un fleuve, un port, une affinité qui a réuni les gens pendant des siècles.

Située à l’embouchure du fleuve Magdalena dans la Mer des Caraïbes, cette ville colombienne est en plein essor. Barranquilla est une ville d’affaires et de commerce avec ses centres commerciaux pleins de boutiques élégantes et ses gratte-ciels qui dominent des plaines tropicales.

Après un court trajet par la route depuis le centre ville, le touriste pourra visiter le vieux port de Puerto Colombia qui, pendant la dernière décennie du XIXème siècle, a accueilli des milliers d’immigrants venus d’Europe et du Moyen Orient à la recherche d’un avenir meilleur. La gare ferroviaire, construite en brique rouge, gérée auparavant par la compagnie Barranquilla Railway and Pier Company (fondée à Londres en 1887) est l’équivalent à d’Ellys Island à New York. Barranquilla, avec plus d’un million d’habitants, constitue le cœur de la partie colombienne des Caraïbes, une ville qui durant des siècles s’est ouverte sur le monde.

La gastronomie avec la passion de la côte

Barranquilla est aujourd’hui le melting pot de plusieurs cultures où le touriste pourra trouver des plats de toutes les cuisines du monde préparés avec la même authenticité que la cazuela de mariscos, (sorte de bouillabaisse aux fruits de mer) ou le riz à la noix de coco. Le restaurant et galerie Mailía constitue une excellente démonstration de cette fusion de styles. Tenu par Maria Emilia Hazbún, le Maília offre des plats tels que le Riz Saïgon avec des langoustines grillées glacées à la sauce de soja et servies avec des tranches de banane plantain frites et croustillantes.

Maília est l’un des nombreux restaurants récemment ouverts à Barranquilla et qui proposent une cuisine assez raffinée, ce qui en fait une destination touristique appréciée des touristes qui découvriront les endroits historiques de la ville.

Monument à la María Mulata -Marie la Mulâtresse- du sculpteur colombien Enrique Grau

Monument à la Maria Mulata (Marie la Mulâtresse) du sculpteur colombien Enrique Grau

Pendant presque tout le siècle dernier, cette ville a été le foyer de nombreux artistes colombiens importants, tels que le prix Nobel [de littérature] Gabriel García Márquez. Le peintre Alejandro Obregón illumina, grâce à sa palette, le monde des arts de l’époque. Le photographe Nereo et le peintre naïf Noé León faisaient partie du mouvement désigné sous le nom de «Groupe de Barranquilla» connu pour sa tendance d’avant-garde et pour ses légendaires nuits de bohème à La Cueva. Les artistes ont continué leur chemin et La Cueva est devenue un restaurant dont la cuisine séduit les convives.

Il est installé dans un immeuble modeste près du quartier de l’Ancien Prado, avec un bon éclairage et décoré d’une manière particulière qui attire l’attention. Ce restaurant constitue l’un des must de la ville. Sa carte propose des plats typiques de la région tels que les pattes de crabe à la vapeur et les filets de perca et de pagre rouge. Il possède une carte des vins très complète, mais vous pourrez prendre aussi une bière pression (marque Aguila) tout en laissant errer votre regard sur des tableaux de Juan Antonio Roda et sur un impressionnant mural de Noé León, le « Henri Rousseau colombien».

Une ville hospitalière et son Carnaval

Monocucos, personnages du Carnaval de Barranquilla

Monocucos, personnages du Carnaval de Barranquilla

Barranquilla a inspiré de grands écrivains. Elle porte plusieurs noms tels que «La Arenosa» à caus des bords du fleuve couverts de sable, la «Porte d’Or» nom donné par les immigrants qui y débarquaient, ou encore «La Curramba» - pour sa rumba et sa fête nocturnes – car c’est le siège du Carnaval de Barranquilla, l’un des plus anciens d’Amérique Latine, et qui a été inscrit comme chef-d’œuvre au Patrimoine Oral et Intangible de l’Humanité de l’UNESCO.

Le Carnaval a lieu pendant les derniers jours qui précèdent le Carême mais l’esprit festif des habitants, les barranquilleros, est présent tout au long de l’année. Allez tout simplement déjeuner dans un restaurant ou un bar branché de la carrera 53, le Naia par exemple, et vous sympathiserez avec vos voisins de table en dégustant un martini aux lychees et un plat de calmars frits. L’hospitalité est l’une des principales caractéristiques de la ville.

Boutique Barranquilla

Centre commercial Buena Vista

Centre commercial Buena Vista

Barranquilla offre de bonnes possibilités de shopping qui séduiront les acheteurs, et plus encore les acheteuses. Ces centres commerciaux modernes, tels que le Buenavista et le Country Plaza, offrent des magasins spacieux. Les boutiques élégantes sont installées dans des maisons de style républicain rénovées avec goût et dans des centres commerciaux plus petits comme celui de Las Palmas. Francesca Miranda, une styliste de mode réputée, pense que les gens de Barranquilla veulent être beaux et bien vêtus. Le nom de la ville est synonyme de style.

Cependant, la beauté de Barranquilla s’étend également à ses immeubles et à son architecture. La Cathédrale Métropolitaine, œuvre imposante réalisée par le sculpteur Arenas Betancourt, en est une preuve. Non loin à pied, on trouve un autre bâtiment fondamental, la Casa del Carnaval [la maison du Carnaval] où les musiciens et les danseurs révisent leurs répertoires pendant plusieurs mois avant le début des célébrations. Le port a favorisé son important développement commercial.

Le Théâtre Amira de la Rosa avec son imposante façade propose des soirées musicales et culturelles. Le vieil immeuble de la Douane, la Place de la Douane et l’Hôtel El Prado avec ses palmiers, sont un échantillon du meilleur style républicain.

Vous pourrez aussi apprécier la beauté surprenante de la mer des Caraïbes depuis des miradors comme celui de Fuerte Salgar, profiter des plages et faire du surf. Pour les amateurs de golf y a également plusieurs terrains avec vue sur la mer, et situés dans des clubs tels que le Club Lagos de Caujaral et le Country Club.

Le temps a épargné ses outrages à Barranquilla. Malgré les avancées de la modernité, la ville conserve un air d’élégance et la gloire du passé. L’histoire est présente dans ses tamariniers fleuris, dans ses maisons Art Déco, ainsi que dans le majestueux fleuve Magdalena. Assistez à un coucher de soleil à Las Flores ou au Club de Pesca, sous un ciel traversé de mouettes, et où chaque jour est une célébration. C’est la magie de Barranquilla, la ville où se rencontrent le fleuve et la mer.

Autres articles sur la culture de Barranquilla:

Parcourez en images la belle ville de Barranquilla:

Contactez-nous

Proexport Colombia
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Colombia | Marca País Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica Proexport Colombia