Aller au contenu
destinosrecomendadosparaelfindesemana.jpg

Vous êtes ici:

Accueil > Touriste > Où aller? > Les destinations colombiennes recommandées cette semaine > Cathédrale de Zipaquirá, mine de sel et lumière Cathédrale de Zipaquirá, mine de sel et lumière

Cathédrale de Zipaquirá, mine de sel et lumière Cathédrale de Zipaquirá, mine de sel et lumière

Haga click sobre la imagen para ampliarla Croix taillée dans la pierre à une des stations du chemin de croix.

Croix taillée dans la pierre à une des stations du chemin de croix.

Il y a tout d'abord la lumière du jour, puis l'obscurité. Peu à peu, une lumière fluorescente multicolore apparaît et illumine les parois de la Mine de Sel de Zipaquirá, un monument d'architecture taillée par les mains des mineurs et transformé en un temple de beauté.

Avant d'entrer, la première chose que l'on voit c’est une petite place avec ses drapeaux où se trouve la sculpture de la Vierge de Guasa (qui signifie sel et eau), la sainte patronne des mineurs avec l'un d'entre eux à ses pieds. Sur la place de cérémonie on peut également observer la Croix Cardinale, le monument aux mineurs, le clocher et les sources d’eau.

L'illumination de la mine éblouit les visiteurs.

Cette prodigieuse mine de sel est située dans la municipalité de Zipaquira, capitale du département de Cundinamarca, à tout juste 48 km de Bogotá. Elle se trouve à l'intérieur de la colline du Zipa (le plus haut dignitaire indigène), à 2652 m d’altitude, avec une température moyenne de 14ºC.

Première merveille colombienne

Cette attraction souterraine a reçu plus de 13 millions de visiteurs du monde entier. Elle reçoit mensuellement la visite de plus de 10 000 touristes étrangers et 40 000 colombiens. Sa structure, un mélange de précision d'ingénierie et d'histoire, a été déclarée Première Merveille de Colombie le 4 février 2007.

Haga click sobre la imagen para ampliarla Croix de l’antéglise de la Cathédrale de Sel.

Croix de l’antéglise de la Cathédrale de Sel.

En 1995, la nouvelle Cathédrale de Sel a été inaugurée, en raison de l'instabilité de la première mine. Cette nouvelle édification se trouve à 180 m sous terre. Pour la construire, 250 000 tonnes de roches de sel ont été extraites. Cette mine est la plus importante réserve de roche de sel dans le monde.

En entrant dans la Cathédrale une odeur minérale nous enveloppe et l'obscurité s'empare de tout. Puis un jeu de lumière révèle la roche taillée et les tunnels qui abritent les stations du chemin de croix. Ils débouchent sur trois nefs : celle de la naissance et du baptême, celle de la vie et de la mort, et celle de la résurrection, chacune avec son autel.

Chacune des nefs expose des sculptures magnifiquement taillées par des mineurs et des sculpteurs parmi lesquelles la Piété se distingue en révélant un visage aux traits indigènes marqués, en honneur aux Muiscas qui ont les premiers profité des fruits du sel. Il est également possible d’observer l’Ange Gardien taillé en 1950 par le sculpteur italien Ludovico Consorte ainsi que l’imposante croix de l’Antéglise.

La Mine de Sel a été déclarée 1ère Merveille de Colombie en 2007.

Le miroir d’eau est une des autres grandes curiosités, auparavant utilisé comme saumure (lieu de saturation du sel), ses alentours sont illuminés pour se refléter dans l’eau immobile et créer un saisissant effet d’optique qui donne l’impression de nager dans un vide souterrain. La mine dispose de guides bilingues et polyglottes pour les touristes étrangers.

Histoire de la Mine de Sel

Haga click sobre la imagen para ampliarla Sculpture en honneur aux mineurs.

Sculpture en honneur aux mineurs.

L'histoire de l'exploitation de cette mine remonte au temps précolombien, traverse les colonies et les républiques pour se poursuivre encore aujourd'hui. Ce sont les anciens indigènes Muiscas qui ont les premiers bénéficiés de cet énorme gisement de sel pour devenir une des plus prospères sociétés préhispaniques de leur temps.

Cette accumulation de sel en pleine cordillère colombienne orientale s'est formée il y a 70 millions d'années alors qu'une mer intérieure qui recouvrait toute la région existait encore. Quand la cordillère orientale s'est formée, cette mer s'est asséchée pour laisser un énorme dépôt de sel qui a été recouvert par de la terre et de la boue, et s'est solidifié jusqu'à se transformer en roches de sel.

Le gisement de sel a été exploité bien avant la colonie par les Muiscas.

Les Espagnols l’ont déclaré « Ville de blancs » par décret du vice royaume et c'est plus tard le sel qui a permis de financer les campagnes libératrices de Nariño et de Bolivar qui ont conduit à l'indépendance de la Colombie, de l'Équateur, du Pérou et du Venezuela il y a 200 ans. Des années plus tard, l'écrivain et prix Nobel de littérature Gabriel Garcia Marquez a débuté sa vie dans les lettres alors qu'il vivait à Zipaquira.

La ville conserve de nombreuses constructions du temps des colonies et une place principale (la plaza mayor ou des comuneros), protégées par la mairie. L'architecture est rehaussée par ses balcons, ses fenêtres en prie-Dieu et ses larges murs. La très exclusive  Hospederia El Libertador construite en 1948, présente un style néocolonial d’influence mauresque.

Curiosités et installations dans la mine

Haga click sobre la imagen para ampliarla Auditorium de la Mine de Sel de Zipaquira.

Auditorium de la Mine de Sel de Zipaquira.

  • Parcours dans la Cathédrale de Sel de Zipaquira. D’une durée de 60 minutes. Des mariages sont également célébrés dans la cathédrale.
  • Le parcours du mineur, tout au long duquel les touristes peuvent vivre l'expérience de devenir mineur grâce à une visite guidée dans la mine, avec les équipements de travail et de sécurité. D’une durée de 30 minutes.
  • Le musée de la Saumure, dans les anciennes structures de traitement du sel. D’une durée de 20 minutes.
  • Une vidéo en 3D nous conduit dans un voyage à travers les différentes étapes géologiques pour montrer aux touristes les processus de la mine de sel. 15 mn. « Guasa, trésor d’un peuple ».
  • Service de restauration avec une capacité de 300 personnes.
  • Auditorium et centre de conventions, avec une capacité de 260 à 800 personnes. C’est l’endroit idéal pour des séminaires, des lancements promotionnels, des évènements, des réunions d’entreprises, etc.
  • Un café avec de la musique d’ambiance et un délicieux café colombien.
  • Un mur d’escalade : le plus haut en Colombie.
Haga click sobre la imagen para ampliarla Station du chemin de croix.

Station du chemin de croix.

Horaires et tarifs

Horaires:
Lundi au vendredi de 09h00 à 16h30, samedi et dimanche de 09h00 à 17h00. Messe les dimanches à 13h00.
Tarifs:
Entre $17 000 et $27 000 pesos, selon les différentes visites que vous choisissez.
Page Web:
www.catedraldesal.gov.co/

L’entrée des animaux n’est pas autorisée, tout comme la nourriture et les boissons alcooliques. Il est interdit de fumer.


Nemocon : une autre grande mine de sel

La Mine de Sel de Nemocon abrite un cristal de sel de 1600 kilos, taillé par un mineur.

Nemocón, qui est situé près de Zipaquira, est une municipalité qui possède également une importante mine de sel avec plus de 500 ans d’histoire à une profondeur de 80 mètres. Elle possède une chambre de miroirs naturels de saumure, un salon pour évènements, un puit à souhaits et une cascade de sel vieille de plus de 80 ans.

Dans la chambre de la Chapelle, une énorme sphère de pierre de 1300 kilos symbolise le monde. Le cristal de sel de 1600 kilos est une autre curiosité, taillé en forme de cœur dans les années 60 par le mineur Miguel Sanchez. Le parcours permet d’observer des stalactites et des stalagmites, il y a en outre un sentier écologique, un auditorium et une salle de géologie.

Si cet article vous a plu, vous serez peut-être intéressés par…

Contactez-nous

Proexport Colombia
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Colombia | Marca País Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica Proexport Colombia