Aller au contenu

survey - Enquête

Utilisez-vous des applications pour smartphones avec des informations pour les voyageurs lorsque vous vous déplacez en Colombie ou ailleurs ?

Résultats
Informe-se a respeito da Colômbia

Vous êtes ici:

Accueil > Touriste > Où aller? > Boyacá

Le Boyaca: montagnes à la fertilité éternelle

Le Boyaca est au coeur des montagnes fertiles de la Cordillère Orientale aux flancs couverts de cultures multicolores qui furent témoins des batailles pour l’Indépendance qui ont modelé l’Amérique du Sud.  Sa topographie variée est très riche en produits agricoles et il possède des paysages extraordinaires tels que le désert de la Candelaria et la cime enneigée du  Nevado du Cocuy, dont les environs sont peuplés de villages coloniaux pittoresques qui attirent de nombreux touristes.

Une mer turquoise entre les montagnes

Haga click sobre la imagen para ampliarla Lac de Tota dans le Boyaca, Colombie.

Lac de Tota dans le Boyaca, Colombie. / Photo: Utilisateur de Flickr elgatomagenta.

Le Lac de Tota est le plus grand réservoir naturel d’eau de Colombie.

Qui pourrait imaginer qu’au milieu de la Cordillère Orientale, à plus de 3.000 mètres d’altitude, se cache un lac imposant, fils d’une mer intérieure des Andes des ères mésozoïque et paléozoïque? Le Lac de Tota est le plus grand réservoir naturel d’eau de Colombie, avec une superficie de 44 km2 ; il possède des eaux turquoises et des plages  de sable blanc qui rappellent des océans glacés.

Le plus grand attrait touristique du lac, c’est la possibilité de pratiquer la pêche sportive qui vous permettra de prendre des truites arc-en-ciel.  C’est aussi un lieu idéal pour la pratique de sports nautiques et pour la navigation. Tous les ans on organise un concours de pêche et de sports nautiques.

Le lac possède trois îles : San Pedro, Santa Helena et, la plus petite, Cerro Chiquito.  On peut y accéder en vedette et admirer leurs beaux paysages.  Au Sud du lac se trouve Playa Blanca, ancien sanctuaire d’adoration des indigènes  Muiscas pour leurs dieux, un endroit au sable blanc idéal pour faire du camping et qui a plusieurs bons restaurants.

Tota signifie “Terre pour les labours” en langue indigène.

Vous pourrez passer la journée dans les environs  du Lac de Tota et visiter les villages qui conservent leur architecture traditionnelle à la fois paysanne et coloniale.  Parmi ces villages il y a : Aquitania, à la tradition industrielle; Iza, Cuitiva et Tota.

Cette destination magique se trouve à 3 heures et demie de Bogotá et signifie “Terre pour les labours” en langue indigène. A cause de l’altitude, il est recommandé d’utiliser un produit antisolaire et un anorak pour se protéger du froid.

Tunja, architecture historique et tourisme religieux

Haga click sobre la imagen para ampliarla Façades dans le centre historique de Tunja.

Façades dans le centre historique de Tunja.

Dans la préfecture du Boyaca, vous pourrez faire un parcours architectural à travers la Cathédrale de Tunja, de style gothique de l’époque de la reine Isabelle avec des détails en argent de la Renaissance espagnole. Il y a des églises et des couvents décorés dans le style espagnol mudéjar, l’église spectaculaire de Santo Domingo [Saint Dominique], considérée comme la “Chapelle Sixtine de l’art baroque hispano-américain”.

La Place Principale de Tunja est la plus grande parmi celles qui ont été construites en Amérique à l’époque de la Colonie espagnole.

On peut visiter également les maisons du Fundador [Fondateur],  de Juan de Castellanos et de l’Escribano Don Juan de Vargas, de style andalou.
Grâce à ses églises héritières de la belle architecture espagnole, Tunja est la ville idéale pour le tourisme religieux.  Vous pourrez visiter l’église de Santa Clara la Rea,  celui de San Francisco, San Laureano et Santa Barbara entre autres.

La Place Principale de Tunja est le point de rencontre des habitants de la préfecture du Boyaca.  Elle est entourée de la plupart des constructions de style colonial de la ville et les réjouissances de la fête de Noël dans le Boyaca y sont célébrées. Cette place est la plus grande parmi celles qui ont été construites en Amérique à l’époque de la Colonie espagnole.

Villa de Leyva: village de rêve

Villa de Leyva est un village pour se reposer et se divertir.


L’un des villages qui préservent le mieux la mémoire de l’époque coloniale et dont l’architecture montre bien l’influence espagnole est Villa de Leyva. Sa place principale est énorme : 14.000 m2. C’est le lieu de rendez-vous des habitants et des touristes venus assister aux intéressants festivals multicolores qui y sont célébrés tout le long de l’année.

Haga click sobre la imagen para ampliarla Eglise principale de Villa de Leyva, Boyaca.

Eglise principale de Villa de Leyva, Boyaca.

En basse saison, c’est un endroit idéal pour se reposer, pour marcher dans ses rues empierrées et pour visiter ses petits restaurants qui proposent des plats typiques et de la cuisine internationale. À la haute saison, vous pourrez profiter des fêtes locales telles que le Festival du Vent et du Cerf-Volant, le Festival des Lumières, le festival d’Astronomie et celui du Cinéma.

Il y a une excellente infrastructure hôtelière, mais il est aussi possible de louer des maisons aux belles façades et aux jardins intérieurs qui retiennent la fraîcheur des montagnes.

A Villa de Leyva et dans les environs, il y a d’innombrables endroits à visiter tels que le musée Le Fossile, qui abrite un fossile géant âgé de 120 millions d’années; L’Infiernito, centre astronomique des Muiscas; les cascades de la Periquera, le lac d’Iguaque et le désert qui est idéal pour faire du VTT et du vélo-cross. Il est aussi possible de pratiquer d’autres sports tels que le canyoning, les randonnées écologiques, la spéléologie et les balades à cheval entre autres.

Le Boyacá, de l’artisanat fait main avec de la terre et de la fibre d’agave

Raquira es la capitale de l’artisanat en Colombie.

Raquira est la capitale de l’artisanat en Colombie,  du fait de sa tradition de la poterie qui date de l’époque préhispanique.  Y sont fabriqués, outre des marmites, des récipients, des tasses à café, des ustensiles de cuisine, des figures anthropomorphes et zoomorphes, des santons, des tirelires , etc.

C’est probablement à cause de cette habileté des habitants de Raquira que son nom signifie «Ville des Marmites» en langue chibcha.  Ces indigènes fermentaient la chicha [alcool de maïs], gardaient des aliments et préparaient leur nourriture dans ce type de récipients.  Les artisans travaillaient les argiles noire, blanche, jaune et rouge.

Haga click sobre la imagen para ampliarla Vasija de barro negro e individual en fique de Guacamayas.

Vasija de barro negro e individual en fique de Guacamayas.

A Guacamayas, un autre village du Boyaca, sont fabriqués d’autres objets d’artisanat en fibre d’agave, joliment colorés et qui sont  utilisés dans la décoration ou comme objets utilitaires tels que des sets de table, des coupes à fruits et des paniers entre autres.

Un matériau qui est devenu très populaire est le noyau du fruit de l’arbre tagua, utilisé pour la fabrication de bijoux et d’objets décoratifs.  C’est à Chiquinquira qu’on trouve les meilleurs objets fabriqués dans ce matériau appelé aussi ivoire végétal.

Vous pourrez trouver des ruanas dans tout le Boyaca, mais elles sont fabriquées essentiellement à Nobsa, un petit village situé dans l’Est du département.  Une ruana est un poncho pour climat froid fait en laine vierge épaisse et chaude, et elle est idéale pour vous protéger du froid des montagnes du Boyaca.

Tourisme de santé et de bien-être à Paipa

Haga click sobre la imagen para ampliarla Paipa est une destination pour le tourisme de santé grâce à ses sources thermales.

Paipa est une destination pour le tourisme de santé grâce à ses sources thermales.

Paipa es une ville toute indiquée pour le repos, la détente et le tourisme de santé, grâce à sa vaste infrastructure hôtelière et à ses sources thermales aux propriétés médicales.  A partir de ces sources ont été créés des centres d’hydrothérapie, de bains de boue, de saunas, de bains turcs et de massages, qui sont excellents pour vous détendre et vous reposer, et aussi vous refaire une beauté.

Autour des sources thermales de Paipa ont été créés des centres d’hydrothérapie, de bains de boue, de saunas, de bains turcs et de massages.

L’architecture de la ville mélange le style colonial avec le modernisme.  Dans le centre, on trouve la rue de l’artisanat, où il est possible d’obtenir des objets faits main par les habitants du Boyaca. Paipa possède également une infrastructure adaptée pour du tourisme corporatif, des congrès, des conférences et des voyages de motivation.

D’autres activités que vous pouvez faire sont la visite du Pantano de Vargas, du monument aux Lanciers à une demie-heure de Paipa, aller au Lac Sochagota qui propose des séjours en famille, entre amis et même en couple.  Paipa se trouve à trois heures de Bogota, par l’autoroute du Nord mais il est aussi possible de s’y rendre en avion.

Aimez-vous le Boyaca? Vous pouvez vous informer aussi sur...

Mapa en Google Maps de la localización del departamento de Boyacá

Contactez-nous

Proexport Colombia
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Colombia | Marca País Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica Proexport Colombia