Aller au contenu

Vous êtes ici:

Accueil > Official Bloggers > Antoine Perret > Le réalisme magique de la vie nocturne de Bogotá

We are an expat community that live and feel Colombia; we write in our native languages and love to travel through this beautiful country. Here you can find our travel stories where we share sensations, flavors and smells from Colombia. We invite you to read our experiences.

(*) Colombia.travel and Proexport Colombia is not responsible for personal opinions presented by each blogger.

Follow us on FacebookFollow us on TwitterFollow us on FlickerFollow us on Youtube

Le réalisme magique de la vie nocturne de Bogotá

Bogotá est un monstre urbain, comme il y en a beaucoup sur cette planète. Mais Bogotá, à la différence des autres mégapoles, est situé dans un pays qui a donné naissance a un des principal auteur du genre littéraire « réalisme magique » : Gabriel Garcia Marquez. Cette magie de 100 ans de solitude prend une autre dimension lorsque l’on vit en Colombie. Elle devient quotidienne sans jamais être routinière.

Les sorties nocturnes, jamais prévisibles, mais toujours au rendez-vous servent parfaitement cet argument. Mes habitudes sont plus situées au centre de la ville. L’ancienne pharmacie Escobar y Rosas avec toutes ses fioles a longtemps animé mes sorties, l’excellente salsa de Son Salome, accompagné d’une ou deux bouteilles de rhum, ont transformé ce lieu en mon QG. Il n’en faut pas beaucoup pour qu’une soirée toute tracée change sur un simple coup fil: « dans une demi heure on se retrouve pour aller à Andrés Carne de Res ». Et c’est quoi ça? Une boîte, restau, bar… tout en un! La magie commence.

Il faut faire un peu de route, sortir de Bogotá pour arriver dans un bled complètement perdu mais noir de monde. C’est impressionnant, le parking accueille environ deux mille voitures. Les Porsche Cayenne côtoient les BMW. Après avoir passé la fouille habituelle on entre dans une ferme. C’est immense, démentiel, les gens se bousculent, boivent du rhum, mangent des grillades, dansent sur les tables… On est à Andrés Carne de Res, la boîte la plus « branchée » de Bogotá.

 

 

La décoration sort de l’imaginaire européen. On trouve de tout: des casseroles qui pendent, des Jésus entourés de tête de mort, des piliers en capsule de bière, des malles, des dizaines de bar en bois, des petits escaliers qui ne mènent nulle part, des moulins, des arbres, des anges et j’en passe… c’est impossible à décrire il y a tellement de choses, du kitsch au moins kitsch, c’est vraiment chargé mais c’est fait avec beaucoup de goût. Une équipe de décoration vient chaque semaine pour modifier, améliorer une salle. Le lieu est presque magique, on a l’impression d’être dans un conte fantastique; on s’attend à ce que le grand père d’Harry Potter vienne saluer Bilbo le Hobbit.

Le rhum coule, on danse, les pirates festoient et la nuit passe. Les pauvres serveurs n’en peuvent plus, ils ont beau être 200 ou 300 il faut courir pour servir tout ce monde. 
La musique s’adoucit, les gens s’effacent. Il est l’heure de rejoindre nos oreillers.

La magie d’Andrés nous fera rêver en douceur.

Mots clés : Colombie, Bogotá
Noter cet article
8 votes

Commentaires

Invité
Luis Carballo Mardi, 08 Mai 2012

Andrés est simplement geniale...à chaque fois que je passe par Bogota c'est un RDV incontournable....viva Bogota...je vous le conseille

Antoine Perret
Antoine Perret
Passionné de voyage, je rêve depuis tout petit de parcourir le monde. Jusqu’au j
Hors ligne
Antoine Perret Samedi, 19 Mai 2012

Un classique inévitable en effet :D

Commenter cet article

Invité
Invité Dimanche, 26 Octobre 2014

Contactez-nous

Proexport Colombia
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Colombia | Marca País Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica Proexport Colombia