Aller au contenu
Informe-se a respeito da Colômbia

Vous êtes ici:

Accueil > Informe especial > Colombie: un trésor préhispanique

Colombie: un trésor préhispanique

L’un des aspects caractéristiques de la Colombie, c’est sa richesse en éléments et objets préhispaniques. Des centaines de musées et de parcs archéologiques étonnent et éblouissent les visiteurs grâce à des échantillons très variés des anciennes cultures et civilisations qui habitèrent notre pays.

Figure en pierre de San Agustin

Figure en pierre de San Agustin

Le tourisme archéologique dans nos différentes régions permet de découvrir les traces laissées par les sociétés et les cultures qui vécurent sur notre territoire, leurs modes de vie, leur manière de s’organiser, leur degré de développement, leur alimentation, leurs croyances et leurs constructions.

Protégés par les vallées, les montagnes et les zones de jungle de la Colombie, il existe aujourd’hui de précieux héritages de nos ancêtres tels que des tombes précolombiennes, des statues géantes en pierre, des peintures rupestres et des objets d’orfèvrerie qui ont appartenu à des cultures aussi diverses que les Taironas sur la côte des Caraïbes et les Calimas dans l’Ouest de notre pays.

Radeau Muisca à Bogota

A Bogota, en plein dans le centre de la ville, nous nous trouvons face à face avec une pièce merveilleuse dela culture Muisca qui est conservée au Musée de l’Or: le Radeau Muisca.

La figure, fabriquée en or, date des années 1200-1500 après JC et évoque la légende de l’El Dorado et le Cacique de Guatavita. Des pièces comme celle-ci, tellement significatives et tellement rares, étaient utilisées comme offrande aux cours de cérémonies rituelles.

Parc archéologique de Facatativa

Pas très loin de la capitale colombienne, à environ 40 kilomètres dans la plaine de Bogota, vous arriverez au Parc Archéologique Las Piedras del Tunjo de Facatativa. Ce Parc s’étend sur 40 hectares et vous pourrez y trouver des abris rocheux, des peintures rupestres et de merveilleux paysages.

Le Parc contient d’immenses rochers métamorphiques qui sont le résultat de l’intense pression de la terre qui, suite au développement de la lithosphère, ont constitué le fond d’un grand lac qui a probablement couvert la Sabana [grande plaine] de Bogota.

Il y a une soixantaine de peintures murales rupestres qui sont réparties de manière irrégulière dans le Parc de Facatativa.

Parc Archéologique la Colline aux Idoles et la Colline aux Pierres

Vers l’Ouest du pays nous trouvons une grande quantité de vestiges des cultures préhispaniques. La région, qui correspond aujourd’hui au département du Huila, abrite le Parc Archéologique de la Colline aux Idoles et de la Colline aux Pierres.

Dans le Parc Archéologique de la Colline aux Idoles, classé par l’UNESCO au Patrimoine Mondial de l’Humanité, on trouve les ensembles funéraires les mieux conservés de la culture augustinienne. Ce Parc possède des caractéristiques très particulières en ce qui concerne la représentation de sculptures anthropomorphes et zoomorphes, leurs dimensions, la présence de sarcophages et de bassins de cérémonies en pierre, ainsi que la peinture que l’on peut apprécier aussi bien sur les statues que sur les murs des sépulcres et des petits temples.

Située à 10 kilomètres vers le Nord, la Colline aux Pierres est formée par quatre sculptures et tombes qui conservent encore leurs couleurs originelles. Parmi les sculptures découvertes là, on remarque la figure d’un personnage humain avec des crocs qui a sur sa tête et sur son corps la représentation d’un autre personnage avec des traits humains et d’animal.

Dans le Parc de la Colline aux Pierres on remarque la figure d’un personnage humain avec des crocs qui a sur sa tête et sur son corps la représentation d’un autre personnage avec des traits humains et d’animal.

Parc Archéologique de San Agustin

La région du Huila compte en outre le Parc de San Agustin: le mystère taillé dans la pierre. Ce parc provoque l’admiration des experts archéologues du monde entier du fait des cinq cents statues imposantes taillées dans la pierre selon la mythologie des sculpteurs indigènes.

La majeure partie des statues appartiennent aux pièces et objets funèbres des anciens habitants de la région et sont en rapport avec les rites funéraires, avec le pouvoir spirituel des morts et avec le monde surnaturel.

Parc Archéologique de Tierradentro

Situé à la frontière des départements du Huila et du Cauca, comme si les cultures préhispaniques avaient choisi de préférence les montagnes de l’Ouest de la Colombie pour s’y établir, vous trouverez le Parc Archéologique de Tierradentro composé de tombes individuelles et de tombes collectives.

Le Parc est divisé en plusieurs secteurs: Altos Segovia, Alto del Aguacate, Alto de San Andrés, Alto del Duende et El Tablón et sur chacune de ces collines on trouve les hypogées (tombes) ornées de sculptures et de peintures ainsi que de décorations murales aux motifs géométriques en rouge et noir sur fond blanc.

Musée Archéologique de Calima Darién

Près de Cali se trouve le Musée Archéologique de Calima Darién qui rassemble des pièces provenant de la culture Calima.

Un peu plus vers l’Ouest, près de la ville de Cali, on a crée le Musée Archéologique de Calima Darién afin de réunir différents objets et pièces de la culture Calima.

Le musée propose un parcours dans sa salle des expositions où on montre des céramiques de différentes couleurs, des pièces d’orfèvrerie, des cruches et d’autres objets qui recréent un voyage à travers 10.000 ans d´histoire.

Ciudad Perdida [La Cité Perdue]

Pour terminer le parcours dans le Nord de la Colombie, sur la côte Atlantique de notre pays, nous arrivons à la Ciudad Perdida [la Cité Perdue] de Santa Marta.

La Cité Perdue était formée par un ensemble de plus de 250 terrasses réparties en huit "quartiers" dans lesquels les habitants pouvaient vivre, travailler et réaliser des cérémonies religieuses.

Le Parc Archéologique de la Cité Perdue, connu aussi sous le nom de Parc Teyuna, est situé dans la Sierra Nevada, sur l´une des rives du torrent Buritaca.

On accède au parc en traversant des forêts qui abondent en faune et en flore exotiques, des ponts suspendus, des montagnes et des cascades. Là-bas, en pleine jungle tropicale et parmi des arbres qui atteignent de 40 à 50 mètres de haut, vous trouverez les ruines du grand empire Tayrona, qui se caractérisent par une intégration très sophistiquée de la nature et de la civilisation ainsi que par une merveilleuse architecture en pierre.

Les différents secteurs de la Cité communiquent entre eux par un réseau de chemins empierrés et d'escaliers situés sur les flancs de la montagne qui permettaient l'accès aux champs cultivés.

Cette grande richesse archéologique vous montre – que ce soit dans le centre, à l’Ouest ou au Nord de notre pays – que le tourisme archéologique en Colombie constitue une expérience inoubliable qui permet de vivre le passé d’autres cultures et civilisations. Les parcours dans les différents endroits, qui évoquent nos ancêtres, permettent aux visiteurs de connaître leurs arts et leurs sciences, ce qui nous fait découvrir leur façon de voir le monde.

Contactez-nous

Proexport Colombia
Calle 28 Nº 13A-15 36º Étage
Adresse électronique: Adresse électronique.

Colombia | Marca País Ministry of Commerce, Industry and Tourism Fondo de Promoción Turistica Proexport Colombia